Dès le 1er janvier 2019 !

Le boulevard périphérique lyonnais va subir les affres de la réduction de vitesse et pourra dire adieu à ses limitations actuelles dans les prochains mois. En effet, le ruban de contournement de la ville rhodanienne va suivre la tendance à la baisse des limites de vitesse, mais ne va pas perdre 10 mais bien 20 km/h, puisqu'il sera limité à 70 km/h dès l'année prochaine.

Lire aussi

En effet, c'est le 1er janvier 2019 que cette réduction de vitesse entrera en vigueur. Elle concernera l'ensemble du boulevard, qui s'étend du sud-ouest au nord-ouest de la ville en la contournant par l'est, entre le quartier de Gerland et celui de Vaise. La seule partie de la ville qui n'est pas concernée est, elle, sertie par l'A6, qui traverse notamment le tunnel de Fourvières, sur une portion déjà limitée à 70 km/h.

Dans la zone concernée par les nouvelles normes, on retrouve la partie payante, anciennement nommée TEO, qui devra désormais être négociée plus lentement. L'objectif est de réduire la pollution et le bruit, et d'apporter davantage de sécurité, comme l'affirme le maire de Bron, Jean-Michel Longueval, mais l'objectif sera aussi de fluidifier le trafic, même si les autorités essaient plutôt de minimiser une perte de temps en réduisant la vitesse.

"Le débat n'est pas nouveau, c'est bon pour la pollution, pour le bruit et pour la sécurité routière. Et comme le disait le président de la Métropole David Kimelfeld, c'est pas parce qu'on passe de 90 km/h à 70 km/h qu'on perd sa journée, il faut relativiser les temps de déplacements", a précisé Jean-Michel Longueval, tandis que la métropole a confirmé que l'intégralité des radars du périphérique seront modifiés dès le changement de limitation.

 

Peugeot a présenté une gamme plug-in hybrid