C'est l'idée de la police du comté de Birmingham.

Les idées pour repérer les personnes qui tentent d'utiliser discrètement leur smartphone au volant sont déjà bien développées, puisque l'on sait notamment que la gendarmerie se sert des survols en hélicoptère pour le faire sur le territoire français, mais c'est une idée venue d'Angleterre qui remporte le concours d'originalité.

Lire aussi

En effet, la police du comté des West Midlands a mis en place des contrôles effectués directement depuis un fameux "double decker", les anciens bus à étage qui font toujours le folklore de l'Angleterre et de la ville de Londres. L'opération est baptisée Top Deck, autre nom du bus qui désigne aussi l'étage supérieur des bus en question.

Les agents de police sont placés à l'étage supérieur du bus, dans des habits civils, et disposent d'un matériel d'enregistrement vidéo afin d'apporter une preuve si le contrevenant vient à démentir les accusations. Une fois l'infraction relevée, ils la notifient à des agents à moto qui se chargent d'interpeller le conducteur concerné.

 

Les automobilistes attrapés sur le fait après une telle infraction devront regarder des vidéos d'accidents causés par les smartphones, de manière à les dissuader, et il sera noté dans leur dossier qu'ils ont été avertis, au cas où ils recommencent. Si c'est le cas, ils seront punis d'une suspension de permis. A noter que l'essai effectué la semaine dernière dans le comté a permis d'attraper 45 automobilistes contrevenants en moins d'une demi-journée.

 

Découvrez le Renault Kadjar restylé