La marque a beaucoup souffert et souhaite tourner la page.

Le Dieselgate a fait beaucoup de mal aux constructeurs du groupe Volkswagen. Que ce soit Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda et même Porsche. La maison mère a payé une lourde amende et a dû rappeler des millions de véhicules afin de les réparer. Après une vague de rappels concernant les motorisations diesel, la semaine dernière, Porsche a pris une décision catégorique. Le constructeur de voitures de prestige a fait le choix d'abandonner définitivement le diesel ! Ce chapitre lui a causé beaucoup de mal et son image a été ternie auprès du public.

Lire aussi

Lors d'une interview, Oliver Blume - le directeur général de la marque - a admis que "la crise du diesel a causé beaucoup d'ennuis à la marque" et que "l'image de Porsche a souffert". Cela dit, le numéro un de Porsche ne veut pas diaboliser le diesel, qui selon lui, reste une technologie majeure dans l'industrie automobile. Il faut aussi préciser que contrairement à Porsche, tous les constructeurs du groupe allemand n'ont pas abandonné le diesel. Certes, l'essence gagne du terrain, mais le diesel reste au catalogue et semble mourir à petit feu.

2018 Porsche 911 GT3 RS
2018 Porsche 911 GT3 RS

Il est à noter que Porsche n'a pas développé de moteur diesel. Ces moteurs étaient issus de la marque Audi qui serait donc responsable du malheur de la marque de Stuttgart. Mais pour Porsche, cela ne change pas grand-chose et c'est sa réputation et son image qui ont été mis à mal. Comme pour se racheter, après l'abandon définitif du diesel, la marque va investir plusieurs milliards d'euros pour développer des véhicules hybrides et ou 100 % électriques. Par ailleurs, le premier véhicule 100 % électrique signé Porsche est dans les starting blocks. Il s'agit du Taycan qui ne devrait plus tarder à voir la lumière du jour.  

Source : BBC via AM Online