Tous ne seront pas répressifs néanmoins.

Si les usagers de la route se remettent à peine du passage de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, ils vont devoir une nouvelle fois redoubler d'attention ces prochains mois. En effet, ces "radars leurres", que sont les radars tourelles, vont commencer à envahir peu à peu nos routes. Les cabines de radars tourelles seront placées sur des poteaux situés à environ quatre mètres de haut. Ceux-ci ne seront pas tous équipés d'un radar répressif, d'où leur classement dans la catégorie des radars leurres. Néanmoins, ils pourront en être équipés puisqu'un seul dispositif radar qui enregistre les infractions sera déplacé aléatoirement et tour à tour au sein de cinq cabines.

Pour pousser le vice jusqu'au bout, un film miroir sera installé sur les vitres afin d'empêcher de voir si l'intérieur de la cabine est vide ou bien équipé d'un radar. Vous avez déjà dû certainement croiser un radar de ce type puisqu'il y en a déjà en test un peu partout en France depuis le début de l'année. Ces radars sont capables de relever plusieurs types d'infractions comme les franchissements de feux rouges, de passages à niveaux, et bien évidemment les excès de vitesse. À l'heure où nous écrivons ces lignes, un radar tourelle est à signaler en agglomération à Mimizan, quatre au niveau d'un feu rouge à Strasbourg, Le Thillot, Roubaix et Saint-Germain en Laye, deux non loin d'un passage à niveaux près de Lyon, et trois sur des voies rapides du côté de Marseille, Thionville et Bordeaux.

Lire aussi

Pour le moment, ces tourelles ne distribuent aucune contravention puisque le radar qui les équipe attend une nouvelle homologation par le Laboratoire Nationale de métrologie et d'Essais (LNE). Si on annonçait la mise en service de ces radars tourelles pour le mois de septembre 2018, il faudra plutôt tabler sur le début de l'année prochaine visiblement. Néanmoins, un déploiement massif est à prévoir dès le mois d'octobre, dans un département d'Outre-mer, à savoir la Guadeloupe, qui a été désigné comme région pilote.

Cent cabines seront au total installées dans cette région. Les premières mise en service seront effectives en janvier 2019. L'ensemble des cent cabines prévues sera opérationnelle dès le mois de juillet suivant. La France métropolitaine ne sera pas oubliée puisque certains préfets de département ont d'ores et déjà communiqué à ce sujet. Dans l'Oise par exemple, ce sont 90 radars tourelles qui vont faire leur apparition progressivement, de même pour la Haute-Loire où 80 cabines vont être installées. À l'horizon 2020, ce sont 6000 radars tourelles qui vont voir le jour en France.

Source : Radars-Auto