Les voitures électriques gagnent du terrain.

Une étude réalisée par l'association de défense des consommateurs - UFC-Que choisir - montre que les voitures électriques et hybrides sont moins coûteuses à l'usage que les véhicules essence et diesel. Pour le dire autrement, posséder une voiture électrique ou hybride ne coûte pas forcément plus cher qu'un véhicule essence ou diesel, bien au contraire.

Renault Zoé City

Pour mener à bien cette étude, l'association a calculé le coût total de propriété appelé CTP. Il comprend le prix d'achat du véhicule neuf, l'assurance, la source d'énergie (électrique, essence ou diesel), l'entretien ainsi que la dépréciation du véhicule au fil des années. Cette étude sur quatre années a été menée sur des véhicules de milieu de gamme de type Peugeot 308 et qui parcourent 15'000 km par an. Selon UFC-Que choisir : "Malgré un prix d’achat encore élevé, les véhicules électriques ou hybrides rechargeables s’avèrent désormais plus économiques que ceux utilisant un carburant fossile, à savoir de l’essence ou du diesel".

Bien que les voitures électriques et hybrides soient plus onéreuses à l'achat, le "budget énergie" (les dépenses liées au carburant ou à l'électricité) est très différent. En effet, les véhicules électriques ont un budget énergie de 188 euros par an, ce qui est bien inférieur à un véhicule diesel (1181 euros/an) ou essence (1461 euros/an). L'association précise qu'une charge complète d'un véhicule électrique revient en moyenne à 2 euros aux 100 km. De plus, comme les voitures électriques ont une mécanique moins complexe, le coût de maintenance est inférieur de 30 % par rapport aux véhicules thermiques.

Tous à l'électrique ? Pas si sûr car si les véhicules électriques sont aujourd'hui compétitifs, c'est en partie grâce au bonus écologique de 6000 euros accordé par le gouvernement. Sans cette prime, les voitures thermiques seraient plus intéressantes ! Le prix des véhicules électriques et hybrides est généralement plus élevé. Mais attention, car les constructeurs vont tous lancer (ou presque) des modèles 100 % électriques à des tarifs plutôt intéressants. C'est le cas de Volkswagen qui commercialisera l'I.D. dont le prix sera équivalent à une Volkswagen Golf diesel. Voilà qui devrait chambouler le marché de l'automobile.

PS : Il reste toujours le superéthanol qui est facturé à ce jour 67 centimes le litre.

 
Source: Le Parisien