Peugeot comme Citroën sont satisfaits.

Alors que beaucoup lui prédisaient l'enfer, le Mondial de Paris 2018 a finalement tenu la barre, avec plus d'un million de visiteurs accueillis en dix jours. Il a même été un bon cru pour le groupe PSA, qui y était représenté par ses marques Peugeot, Citroën et DS, mais pas par Opel.

Peugeot a tout d'abord brillé avec son concept e-Legend, qui a suscité un bel enthousiasme et obtenu le grand prix des lecteurs, internautes et téléspectateurs décerné par RTL, Autoplus et Turbo. La marque au Lion a aussi enregistré près de 500 commandes et réalisé plus de 8000 contacts qualifiés (contacts avec prise d'informations), soit une hausse de 10 % par rapport au Mondial de 2016. La gamme SUV représentée par le 2008, le 3008 et le 5008 pèse pour plus de la moitié des commandes enregistrées. Les nouvelles 508 et 508 SW représentent, elles, 10 % des commandes enregistrées et 25 % des contacts qualifiés.

Chez Citroën, on affirme avoir réalisé 1000 ventes à particulier au cours de ce Mondial (+50 % par rapport à l'édition 2016). 420 sont des ventes fermes. Dans ce sous-total, le C5 Aircross s'accapare environ un tiers du gâteau. Suivent ensuite la C3 (18 %), le C4 SpaceTourer (15 %) et le C3 Aircross (14 %). Le pourcentage des ventes réalisées avec une offre de financement grimpe à 60 %, alors qu'il est en général de 50 % environ.

De son côté, DS n'a pas présenté son bilan. Impossible donc de savoir si le nouveau DS 3 Crossback a reçu un accueil favorable !