Il verra le jour en 2020.

Si la marque au losange a été l'une des premières à investir le marché du tout électrique avec la Zoé, elle accuse en revanche un sacré retard en matière de véhicules hybrides. Néanmoins, elle va doucement s'y mettre et, comme l'a promis Carlos Ghosn en marge du Mondial de Paris, proposera à partir de 2020 des versions hybrides - parfois rechargeables – sur ses trois véhicules les plus populaires : la Clio, le Captur et la Mégane.

D'après les journalistes d'Auto Express, le modèle qui aura l'honneur d'inaugurer la motorisation plug-in hybride chez Renault sera le prochain Captur, en 2020 donc. Le moteur thermique de la version PHEV serait un quatre-cylindres essence 1,6 litre atmosphérique emprunté au partenaire Nissan. La batterie, dont la capacité est estimée à 8,9 kWh, offrirait une autonomie en mode électrique d'environ 50 km, chiffre dans la moyenne de ce qui se fait actuellement. Dans la foulée, le Nissan Qasqhai bénéficierait à son tour de cet ensemble plug-in.

Toujours d'après la même source, la prochaine Clio serait, elle, privée de déclinaison hybride rechargeable. Sur ce modèle, qui partagera pourtant sa plateforme avec le prochain Captur, Renault se contenterait de proposer une option hybride classique, estimant que celle-ci fait amplement l'affaire pour un véhicule urbain. Nous serons probablement fixés sur cette question au prochain salon de Genève, quand la nouvelle Clio sera – normalement – dévoilée.

Source : Auto Express