Cet étrange modèle sera lancé en 2020.

D'une façon générale, Volkswagen n'est pas spécialement reconnu pour l'audace de ses voitures. Mais, de temps en temps, la marque allemande s'autorise quelques petites folies : la "nouvelle Coccinelle" par exemple (qui va d'ailleurs disparaître d'ici peu), l'étrange XL1 de 2013 aussi ou, bientôt, le T-Roc cabriolet, que l'on voit rouler dans cette nouvelle vidéo.

Un T-Roc avec deux portes en moins et un toit souple, voilà comment on pourrait résumer en quelques mots cette nouveauté, qui sera lancée en Europe en 2020. Naturellement, cette configuration ne favorisera pas l'habitabilité à l'arrière, et encore moins le coffre, dont le volume devrait être sérieusement amputé par le mécanisme de la capote. Mais après tout, les clients susceptibles de céder au charme d'un modèle découvrable se soucient peu des aspects pratiques.

Le T-Roc cabriolet devrait en outre prendre quelques kilos, à cause des renforts de carrosserie indispensables pour maintenir une rigidité correcte. Cet embonpoint aura vraisemblablement des répercussions négatives sur les performances et le comportement routier. Dans quelle mesure, personne ne le sait pour le moment, sauf les ingénieurs de Volkswagen en charge de son développement !

Les mécaniques proposées seront a priori empruntées au T-Roc "classique". Certains imaginent que la transmission intégrale, qui alourdirait encore un peu plus le véhicule, ne sera pas de la partie.

Pour ce modèle, Volkswagen a investi quelque 80 millions d'euros dans l'usine allemande d'Osnabrück, qui en assurera la production. La marque allemande compte en assembler environ 20'000 unités chaque année, mais la demande suivra-t-elle ?

 

Galerie: Volkswagen T-Roc Cabriolet photos espion

Photo: CarPix