Une bonne affaire en cette période de hausse

Le mois de novembre va être marqué par la journée de protestation contre la hausse du prix des carburants, prévue pour le 17 novembre. Ce week-end, de nombreuses enseignes de la grande distribution faisaient des opérations à prix coûtant, et il semble qu'elles aient bien fonctionné puisque ce sera finalement le cas pendant encore plusieurs semaines.

Face à un gouvernement toujours inflexible, la grogne s'organise chez les Français, avec un samedi 17 novembre qui s'annonce très compliqué dans l'ensemble du pays, et la riposte se précise chez les distributeurs. Ainsi, c'est la chaîne de supermarchés Leclerc qui va faire l'opération la plus importante, avec des réductions prévues pendant 4 semaines, soit jusqu'au 30 novembre !

"Face à la hausse très conséquente du prix des carburants, E.Leclerc, deuxième opérateur pétrolier en France, agit et propose aux automobilistes une offre à prix coûtant pendant une durée inédite de 4 semaines dans les 684 stations-service de son réseau", a annoncé la marque dans un communiqué.

De son côté, le PDG du groupe, Michel-Edouard Leclerc, confirme son envie de montrer qu'il n'approuve pas la démarche gouvernementale : "C'est important pour nous. C'est important commercialement de satisfaire nos clients et c'est important aussi d'envoyer un signal aux pouvoirs publics. Il faut savoir choisir son camp. Celui qui tire la croissance, c'est le consommateur, et aujourd'hui cette grogne est légitime, on l'entend et il faut y répondre."

Une campagne de pub qui s'avère payante pour les enseignes, et c'est surement pour cette raison que carrefour a décidé à son tour de prolonger l'opération dans ses stations-services, et met à disposition une liste à retrouver ici, puisque tous les magasins ne participent pas.