Tout semble aller bien pour Ferrari dont les ventes et les bénéfices progressent.

Lors d'une conférence avec les analystes, Ferrari a confirmé ses objectifs pour l'année 2018. Le constructeur de voitures de sport a doublé son bénéfice net au cours du troisième trimestre 2018. En effet, au troisième trimestre 2017, le bénéfice net de Ferrari était de 141 millions d'euros. En 2018, et à la même période, le bénéfice net a grimpé jusqu'à 287 millions d'euros. Pour cette année 2018, Ferrari espère livrer plus de 9000 véhicules dans le monde et de réaliser un chiffre d'affaires d'environ 3,4 milliards d'euros.

Au cours de ce troisième trimestre, Ferrari a écoulé 2262 voitures. Cela représente une hausse de 10,6 % par rapport à 2017. Le marché principal de Ferrari reste l'Europe-Moyen-Orient-Afrique (1005 voitures écoulées). Ce marché est suivi par l'Amérique (770 Ferrari) et par l'Asie (325 bolides). Alors que les résultats financiers de Ferrari sont encourageants, le titre a baissé d'un peu plus d'1 % à la bourse de Milan.

Le constructeur italien ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et prévoit de vendre encore plus de voitures. Pour ce faire, Ferrari va massivement investir sur la technologie hybride, d'ailleurs, nous avons déjà aperçu un prototype hybride de la Ferrari 488. Enfin, la marque compte multiplier les séries spéciales, à l'image des Ferrari SP1 et SP2 que nous avons découverts au Mondial de Paris.

Pour rappel, Ferrari est dirigé par Louis Camilleri qui a remplacé Sergio Marchionne décédé le 25 juillet 2018. 

 
Source: L'Express