Muscle car et Shooting Brake, un cocktail étonnant et efficace.

Un break de chasse, en général, c'est une belle voiture. Et celui que vient de réaliser un designer indépendant sur une base de Dodge Challenger SRT Demon ne déroge pas à la règle. 

Imaginez-vous donc au volant de cette belle américaine aux lignes musclées : ne seriez-vous pas un conducteur heureux ? Malheureusement, cela ne se produira jamais, d'abord parce que la Challenger SRT Demon n'est pas commercialisée en Europe, ensuite et surtout parce que cette variante break de chasse n'est qu'un simple produit de Photoshop. On le doit à un certain Rain Prisk, également à l'origine d'une Jaguar F-Type R du même acabit très réussie.

Bref, cette Challenger SRT Demon Shooting Brake n'est qu'un songe, et elle le restera, Dodge n'ayant aucunement l'intention d'intégrer ce véhicule à son catalogue. La marque américaine en a du reste définitivement fini avec la SRT Demon, puisque le dernier exemplaire est sorti des chaînes de production en juin 2018. Il a été mis aux enchères par la maison Barrett-Jackson, qui a également assuré la vente de la dernière Viper. Avant lui, 2299 autres unités avaient vu le jour.

Pour rappel, la Challenger SRT Demon est animée par un monstrueux V8 6,2 litres HEMI délivrant 840 ch et 1044 Nm de couple. Véritable dragster homologué pour la route, elle tombe le 0 à 100 km/h en 2,3 secondes (une Bugatti Chiron ne fait pas mieux). Elle est en outre la voiture de série la plus rapide du monde sur l'exercice du 400 mètres départ arrêté, qu'elle réalise en 9,65 secondes.