Une inspiration de GT3 !

Quelques heures après la nouvelle Porsche 911, Mercedes a présenté des modèles jouant dans la même catégorie, de manière à montrer à la firme de Stuttgart que même sur le plan médiatique, la lutte est sans merci. Outre les versions restylées de l'AMG GT et de l'AMG GT C, c'est vers une utilisation en piste que la firme à l'étoile s'est tournée avec sa nouveauté, l'AMG GT R Pro.

Celle-ci reprend les codes de l'AMG GT R restylée, notamment la nouvelle grille et les feux diurnes à l'avant. L'intérieur reprend également le nouvel écran d'instrumentation de 12.3" derrière le volant, mais aussi le nouvel écran central de 10.25", la nouvelle console centrale et le volant, déjà aperçu dans l'AMG GT quatre portes.

Mercedes-AMG GT R Pro
Mercedes-AMG GT R Pro
Mercedes-AMG GT R Pro

Le moteur est la même base que celui qui équipe les autres GT, à savoir le V8 4.0 litres biturbo, mais celui-ci est porté à 577 chevaux sur la GT R et la GT R Pro. Cette dernière bénéficie de disques de freins en carbone céramique, mais aussi de amortisseurs ajustables mécaniquement au niveau de la compression et des rebonds, ce que l'on retrouve sur des voitures de compétition. Le taux de compression est ajustable pour des mouvements à haute vitesse et d'autres à basse vitesse, et tout peut être fait en quelques minutes, sans outils, via un système de sélection directement placé sur l'amortisseur.

Galerie: Mercedes-AMG GT R Pro

Le train avant est équipé d'une barre de torsion ajustable en fibre de carbone. Celle installée à l'arrière, en revanche, est en métal mais est également ajustable, et le poids supplémentaire est limité par l'utilisation d'un tube creux. Grâce à de nombreux éléments structurels en carbone, la voiture gagne grandement en maniabilité, grâce à une combinaison de légèreté et de rigidité.

Visuellement, l'AMG GT R Pro se distingue par un kit aérodynamique inspiré des réglementations GT3 et GT4. Le pare-chocs avant, redessiné, est amélioré grâce à deux ailettes en carbone de chaque côté, et de grandes entrées d'air fournissent directement de l'aération aux passages de roues avant. A l'arrière, deux ailettes verticales viennent aider à plaquer la voiture sur la route, tandis que la sortie d'échappement est entourée par un diffuseur tout aussi imposant.