Aux enchères RM Sotheby Place Vauban à Paris en février prochain.

L'une des 76 Venturi 400 GT modifiée pour la compétition, qui présente une livrée et une histoire unique, sera mise en vente à Paris au début de l'année prochaine.

Fondée par Claude Poiraud et Gérard Godfroy, Venturi a vu le jour en 1984. Les deux hommes, anciennement ingénieurs chez Heuliez – une société spécialisée dans le design pour divers constructeurs -, ambitionnaient alors de s'attaquer au marché des supercars, et de se mesurer à de grands noms de l'automobile comme Aston Martin, Ferrari et Porsche, au moins en termes d'exclusivité.

Venturi 400 GT 1992

Si la marque basée à Monaco n'a pas rencontré le succès escompté, son esprit d'innovation lui a permis de produire certains véhicules cruellement sous-estimés. L'introduction la plus excitante de Venturi dans le monde des voitures de collection est la 400 GT, lancée en 1992, avec des performances exceptionnelles à tous les niveaux. Voici ainsi un exemplaire, rare et exclusif, qui fera l'objet d'une vente aux enchères sous l'égide de RM Sotheby à Paris en 2019.

La 400 GT était non seulement la voiture la plus puissante jamais construite en France au moment de son introduction, mais était également la première voiture de série équipée de freins en céramique carbone. Ce qui est très utile lorsque vous essayez de contrôler ce véhicule doté d'un V6 en position centrale.

Venturi 400 GT 1992
Venturi 400 GT 1992

Fruit d'une association improbable entre Peugeot, Renault et Volvo, ce bloc V6 délivre 400 chevaux. Un tel chiffre peut sembler terne de nos jours, mais en 1992, avec une Venturi 400 GT pesant environ 225 kg de moins qu'une Ferrari F355, les performances étaient suffisantes pour attirer l'attention des médias. Le 0 à 100 km/h était bouclé en 5,5 km/h, pour une vitesse maximale de 270 km/h.

Très peu d'exemplaires ont été cependant fabriqués. Après avoir traîné davantage l'image d'une curiosité de la part de l'élite de l'automobile davantage résolue à collectionner les Ferrari et les Lamborghini, en trouver un en vente est une tâche qui demande une persévérance extrême. D'où notre enthousiasme devant cet exemplaire présenté ici.

Commandée en sortie d'usine par Hervé Poulain, le président honoraire de la maison de vente aux enchères Artcurial – et également l'homme derrière les art cars BMW -, cette Venturi 400 GT a été achetée par ce dernier en 1992, bien qu'elle ait été enregistrée comme modèle de 1994. Il s'agissait alors du 25e exemplaire construit de ce modèle.

Venturi 400 GT 1992
Venturi 400 GT 1992

L'année suivante, la 400 GT de Poulain une peinture sur mesure de Jean-Yves Lacroix, qui se voulait inspirée du parfum "Pasha de Cartier". Dans cette livrée, la voiture a été régulièrement utilisée de 1993 à 1995 par Poulain lui-même mais aussi l'ancien pilote de F1 Olivier Grouillard.

De plus, lors de cette même période, cette voiture a figuré dans la brochure Venturi, et fut également mise en valeur dans le livre de Poulain traitant de ses voitures de course Mes Pop Cars.

Après la fin de sa carrière en compétition, la voiture a été convertie pour utilisation sur route et vendue à un collectionneur à Strasbourg, avant d'être achetée à son tour par le troisième et actuel propriétaire en 2018 puis d'être exportée en Allemagne.

Depuis lors, la voiture a été bien conservée au sein de la collection du nouvel acquéreur. Une révision effectuée en octobre de cette année comprenait le remplacement du palier de débrayage, de nouvelles garnitures de freins et un nouveau démarreur. Il s’accompagne d’un important dossier historique comprenant le certificat d’immatriculation original de Hervé Poulain.

Il s'agit sans aucun doute l’une des voitures les plus excitantes produites en France. Oserez-vous franchir le pas et acquérir une marque de la plus grande marque française oubliée de l'histoire? Regardez davantage d'informations ici.

Galerie: Venturi 400 GT 1992