Elle sera produite en Italie, à Mirafiori.

Contraint de suivre la tendance actuelle, le groupe FCA va massivement investir dans l'électrification de sa gamme à court et moyen terme. Ainsi apparaîtront bientôt plusieurs modèles électriques et hybrides dans le catalogue des différents constructeurs formant ce géant de l'automobile italo-américain. L'une des stars de cette offensive pourrait bien être la prochaine 500 "0 émission", modèle dont les contours commencent aujourd'hui à se dessiner.

La future 500 "0 émission" inaugurera une plateforme conçue pour les modèles électriques de petites dimensions. Contrairement à sa devancière, qui était produite au Mexique, elle sera assemblée dans l'usine Fiat de Mirafiori (Turin). Ce choix s'inscrit dans la volonté de FCA d'intensifier ses activités chez nos voisins transalpins. Le groupe s'est d'ailleurs engagé à investir plus de 5 milliards de dollars en Italie entre 2019 et 2021, en mettant l'accent sur les véhicules électrifiés. Il a d'ores et déjà annoncé qu'il produirait une Panda hybride légère dans l'usine de Pomigliano et un Renegade PHEV dans celle de Melfi. En revanche, FCA ne se mouille pas trop sur les dates, se contentant de parler d'un lancement en 2020 pour le Renegade PHEV.

Pour la Fiat 500 électrique (comme pour les autres véhicules évoqués), le calendrier reste donc à connaître. On peut toutefois penser que nous la découvrirons dans environ deux ans, lorsque Fiat lancera la nouvelle génération de sa citadine. Pour rappel, celle-ci aura droit à un dérivé Giardiniera qui pourrait être lui aussi proposé en version 100% électrique.