La deuxième génération se fait désirer.

Lancé en 2011, le Juke est vite devenu un des acteurs phares du segment des SUV urbains. Nissan est bien décidé à poursuivre cette success-story avec un modèle de deuxième génération, mais n'est visiblement pas plus pressé que ça. En effet, contrairement à ce qui était pressenti, la marque japonaise ne l'a pas présenté en septembre 2018. Elle attendrait finalement l'été 2019 pour le faire.

Le nouveau Juke abandonnerait la vielle plateforme B0 pour adopter la CMF-B plus moderne. Celle-ci apportera entre autres choses un empattement plus long et donc des gains en matière d'habitabilité. Mais surtout, elle permettra à Nissan de proposer de nouvelles motorisations sans doute moins gourmandes en carburant et moins polluantes. D'après le site Auto Express à l'origine de ces informations, l'offre sera articulée autour de deux essences de 1,0 et 1,6 litre et d'un diesel 1,5 litre. L'hybridation au moins légère pour tout ou partie de la gamme semble difficilement évitable, mais les informations à ce sujet manquent cruellement à ce stade.

Côté style, le nouveau Juke devrait reprendre le côté décalé de son prédécesseur. Il évoluera bien sûr pour mieux se fondre dans la gamme Nissan actuelle et devrait par exemple adopter une calandre proche de celle du Qasqhai restylé. La planche de bord sera complètement repensée et progressera notamment sur le plan de la qualité perçue et des technologies embarquées.

Source : Auto Express