Le bilan des 12 derniers mois est également positif.

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ou plus simplement ONISR) a indiqué que 267 personnes avaient perdu la vie sur les routes de France métropolitaine au cours du mois de novembre 2018. Cela représente une baisse de la mortalité de 1,8% par rapport au même mois en 2017, au cours duquel 272 personnes (cinq de plus) avaient perdu la vie dans un accident de la route.

Novembre 2018 marque également un recul du nombre d’accidents corporels : l'ONISR en a dénombré 4752, contre 4987 en novembre 2017 (-4,7%). Le nombre de blessés baisse quant à lui de 4,2% (5931). Autre point positif, la chute du nombre de personnes ayant dû être hospitalisées : il passe de 2265 en novembre 2017 à 1585 en novembre 2018, soit un recul de 30%.

"La baisse de la mortalité routière enregistrée en novembre concerne surtout les piétons", précise la sécurité routière. "Les mortalités  des cyclomotoristes et des cyclistes augmentent alors que celles des motocyclistes et des automobilistes sont stables".

Le bilan est moins positif dans les Outre-mer, où 25 personnes ont perdu la vie sur les routes, contre 16 un an auparavant. Les autres indicateurs sont en revanche à la baisse. 

Sur les 12 derniers mois (de décembre 2017 à novembre 2018), la mortalité sur les routes de France métropolitaine a reculé de 7%. Au total, 3248 personnes ont perdu la vie au cours de cette période.