Un modèle de l'ère "avant-Veyron" de l'année 1993 bientôt aux enchères chez Bonhams.

Cinq ans avant son acquisition par le Groupe Volkswagen, le constructeur de Molsheim avait entamé son renouveau avec un investisseur privé, et le lancement de la redoutable EB110.

Si Volkswagen a installé Bugatti au rang des marques mondialement reconnue et représentant le plus haut niveau du luxe et de la performance, le constructeur français avait connu une première résurrection au début des années 90.

Bugatti EB110 1993

Alors que le dernier modèle construit par Bugatti (la Type 252) datait de 1962, l'usine de Molsheim s'était reconvertie dans la fabrication de pièces pour l'aéronautique sous l'égide de la société Hispano-Suiza. En 1987 cependant, Romano Artioli, richissime homme d'affaires italien fortement impliqué dans l'industrie automobile, fit l'acquisition de la marque, dans le but de lancer la production d'un nouveau modèle.

Nommée EB110 pour célébrer le 110e anniversaire de la naissance d'Ettore Bugatti, ce coupé deux portes, assemblé dans la nouvelle usine de Campogalliano près de Modène, allait rapidement s'imposer comme l'une des voitures les plus rapides du monde, avec une vitesse de pointe atteignant les 340 km/h grâce à ses 550 chevaux produits par son V12 de 3,5 litres, une puissance transmise aux quatre roues.

La Bugatti EB110 fut ainsi produite en 139 exemplaires, de 1991 à 1995, et fut même engagée au départ des 24 Heures du Mans 1994 avec l'équipage Eric Hélary, Jean-Christophe Bouillon et Alain Cudini, qui fut contraint à l'abandon.

Bugatti EB110 1993
Bugatti EB110 1993

Par la suite, l'aventure de l'EB110 stoppa prématurément, Artioli ayant délaissé la marque Bugatti pour se consacrer à la reprise d'un autre grand nom de l'automobile : Lotus (la Lotus Elise fut d'ailleurs ainsi baptisée en l'honneur de sa petite-fille, Elisa).

Quoi qu'il en soit, cet exemplaire de la Bugatti EB110, année 1993, fut la propriété d'un (riche) amateur italien durant 15 ans, avant de résider en France durant un an, puis de rejoindre une collection en Scandinavie.

En 2019, alors que l'on célèbrera les… 110 ans de la marque Bugatti (la Type 10, tout premier modèle d'Ettore Bugatti, fut lancée en 1909), cet exemplaire, qui affiche 17'380 km au compteur et un entretien régulier et documenté, sera proposé aux enchères lors de la vente Scottsdale du 17 janvier prochain orchestrée par Bonhams, avec un prix fixé entre 700'000 et 880'000 $, soit entre 615'000 et 775'000 €.

 

Galerie: Bugatti EB110 1993