Voici le P4, un véhicule expérimental basé sur une Lexus LS 500h.

Toyota faisait partie des marques automobiles présentes à l'édition 2019 du CES de Las Vegas, le principal salon des nouvelles technologies. La marque japonaise y a dévoilé par l'intermédiaire de son institut de recherches le P4, un nouveau véhicule d'essai autonome basé sur une Lexus LS 500h.

Le P4 est doté de deux caméras supplémentaires améliorant la perception de l’environnement latéral, ainsi que de deux capteurs d’images spécialement mis au point pour les véhicules autonomes (l'un dirigé vers l’avant, l’autre vers l’arrière).

Le P4 profite en outre d'un système de radar optimisé. Pour ce qui est du LIDAR, il reprend le dispositif à huit capteurs du Platform 3.0, précédent véhicule d'essai autonome qui avait été développé sur la base d'une Lexus LS d'ancienne génération. Par rapport à ce dernier, le P4 est plus "intelligent" grâce à une puissance de calcul améliorée, apprend donc plus vite et réagit ainsi avec plus d'à propos. La centrale de calcul est placée contre la cloison de la banquette arrière afin de libérer de l'espace dans le coffre. Elle est rabattable, ce qui facilite l'accès à ses circuits. "L’alimentation du système informatique est désormais totalement assurée par la batterie hybride du véhicule tandis que la batterie 12 V sert uniquement d’alimentation de secours", précise le constructeur.

Toyota véhicule autonome P4
Toyota véhicule autonome P4

Le système de conduite automatisé de Toyota présente un double visage : en mode "Chauffeur", il favorise avant tout la conduite 100% autonome, tandis qu'en mode "Guardian", il améliore les performances du conducteur mais ne cherche pas à le remplacer.

Les véhicules P4 entreront en production au printemps 2019. Ils rejoindront la flotte de conduite autonome expérimentale dont dispose Toyota aux États-Unis.

 

La Corolla sera le modèle-phare de Toyota en 2019

'

Galerie: Véhicule d'essai autonome Toyota P4