L'évolution physique est évidente. Mais mécaniquement, il y a des points communs !

L'interminable attente est terminée - la Toyota Supra millésime 2020 est désormais officielle ! Dévoilée au Salon de Détroit 2019, la nouvelle Supra fait revivre l'un des blasons sportif les plus emblématiques du marché. Mais avec un nom aussi emblématique que Supra, les attentes sont fortes ! Alors, mérite-t-elle vraiment son nom ?

En apparence, cette nouvelle Supra est complètement différente. Elle ressemble davantage à une Porsche 911 qu'à une Supra Mk4, son prédécesseur produit de 1993 à 2002. Mais vous allez voir que sous le capot, cette nouvelle version a beaucoup en commun avec son aînée !

Exterior

2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4
2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4

En dehors du nom, difficile de croire que ces deux voitures font partie de la même lignée. La nouvelle Supra se démarque visuellement de la Mk4 sortante. Elle s'inspire en grande partie du concept FT-1 dévoilé 5 ans plus tôt, au salon de Détroit 2014. Et ne reprend rien des Supra précédentes.

À l'avant, il y a ce nez pointu, agressif, semblable au style que nous avons vu sur le FT-1. La seule différence majeure est l'arrivée d'une lame sous le bouclier. Les phares sont presque identiques à ceux du FT-1, tout comme le diffuseur avant inférieur en fibre de carbone et le toit à double bossage.

2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4
2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4

La Supra 2020 suit la même stratégie à l'arrière. Au lieu de s'inspirer de la Mk4, elle emprunte presque tous ses repères au concept FT-1. Sans oublier que l'énorme aileron de la génération précédente disparaît complètement au profit d'un becquet intégré. Les feux arrière sont à LED et on note un feu de freinage inférieur monté au centre du diffuseur, tout comme sur le concept FT-1. A côté de la Mk4, on dirait deux voitures très différentes.

Interior

2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4
2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4

Contrairement à l'intérieur de la Supra Mk4, l'habitacle de la Toyota Supra Mk5 est plus sage. Moins original. La planche de bord centrale tournée vers le pilote, marquant une vraie séparation avec le passager, n'est pas reprise. Dommage. 

Et puis il y a ce parfum de BMW, que certains apprécieront sans doute mais qui enlève de sa singularité, notamment avec la présence de cet écran d'infodivertissement sur le haut de la planche de bord, directement repris de la marque allemande. Pareil pour la molette iDrive au centre pour piloter l'infodivertissement. Sna s remettre en cause les qualités du système, il n'y a pas même un effort de camouflage. On est bien loin de la Mk4.

Évidemment, c'est difficile de ne faire que des remarques. Il faut souligner quand même Ia qualité (au moins visuellement) des garnitures en cuir noir et en fibre de carbone, qui contribuent à rehausser l'ambiance. Et les "sièges inspirés de la course" ont l'air superbes. En attendant de pouvoir les essayer !

Performance

2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4
2020 Toyota Supra Vs. Supra MK4

Passons maintenant au moteur. Et même si ces voitures sont très différentes visuellement, sur le papier, elles sont étonnamment similaires mécaniquement. La Supra millésime 2020 est propulsée par un moteur 6 cylindres en ligne turbo de 3,0 litres en provenance de BMW. Il est exclusivement jumelé à une boîte automatique à huit rapports - désolé, pas de boîte manuelle - et produit 340 chevaux et 495 Nm de couple. Contrairement à la Mk4, cependant, cette Supra est limitée électroniquement à 250 km/h max.

La Mk4 Supra était également propulsée par un moteur six cylindres de 3,0 litres, mais à aspiration naturelle en version de base, lequel développait 220 ch. L'emblématique moteur 2JZ 3.0 litres biturbo est arrivé plus tard, produisant 330 ch. Dans sa version la plus puissante, la Mk4 Supra pouvait atteindre 100 km/h en 5,6 secondes, pour atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h, là aussi bridée.

Galerie: Toyota Supra (2019)