La "Golf tchèque" est dans les starting-blocks.

Dévoilée en fin d'année dernière, la Scala, nouveau modèle compact de Škoda, ne va plus tarder à arriver progressivement sur nos routes. Sa production vient en effet de débuter dans l'usine de Mladá Boleslav, en République tchèque.

Bernhard Maier, le patron de Škoda, a déclaré que la Scala marquait le début d'un nouveau chapitre pour sa marque. Il n'a pas hésité à la décrire comme un modèle "qui établit des références dans son segment en ce qui concerne la technologie, la sécurité et la conception".

Galerie: Skoda Scala (2019)

Dans les faits, la Scala n'est pas si révolutionnaire que cela, puisqu'elle reprend nombre d'organes déjà utilisés sur d'autres modèles du groupe Volkswagen, à commencer par la plateforme MQB-A0. En revanche, il est vrai qu'elle incarne une vraie rupture par rapport à la Rapid qu'elle remplace en Europe. Plus élégante, elle s'intègre mieux dans le bal des compactes européennes et inaugure des éléments de style nouveaux pour la marque, comme le lettrage "Škoda" sur le hayon arrière, que l'on retrouvera par exemple sur le Kamiq. Elle hérite d'une planche de bord sobre et moderne, au milieu de laquelle trône un écran tactile allant de 6,5 à 9,2 pouces selon la version. Elle peut en outre recevoir une instrumentation numérique de 10,25 pouces (la plus grande de sa catégorie pour le moment) et dispose de série d'équipements comme l'assistant de maintien dans la voie, le freinage automatique d'urgence avec détection des piétons et les phares LED.

La Scala sera proposée avec quatre mécaniques essence ou diesel allant de 95 à 150 ch. Elle arrivera sur le marché tricolore en juin prochain.