"N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe.” Victor Hugo.

Internet est en ébullition depuis qu'un utilisateur d'Instagram a publié ces photos sur son compte personnel. Il semblerait qu'une entreprise du continent asiatique soit en train de copier les hypercars européennes. Manifestement, la copie n'est pas bien nouvelle en Chine, où de grands constructeurs "s'inspirent" des modèles européens et américains pour "dessiner" leurs voitures et les vendre sur le marché local. Mais jusqu'à présent, aucun fabricant ne s'est attaqué aux hypercars avec un niveau de réalisme aussi incroyable. 

 

Sur une première photo, on découvre les carrosseries de trois hypercars : la Ferrari LaFerrari, la Lamborghini Veneno et la Pagani Zonda. Ces carcasses semblent imprimées par une imprimante 3D ou réalisées en fibre de verre. Dans un autre post (voir ci-dessous), lcl63evo a publié une vidéo dans laquelle il a filmé deux Bugatti Chiron en train d'être produites. La première Chiron semble réalisée en acier ou en aluminium, la seconde est probablement façonnée en fibre de verre. Enfin, dans un troisième et dernier post Instagram, cet utilisateur montre une Maserati MC12 élaborée en fibre de carbone. 

C'est très déroutant que de voir une entreprise asiatique parvenir à copier en toute impunité des modèles existants à plusieurs millions d'euros. Il n'y a aucune information sur internet à propos de cette société, qui souhaiterait probablement agir dans l'ombre. Les constructeurs devraient s'en inquiéter, même si ces copies ne feront jamais le poids face au modèle original. Se pose également la question du châssis, du moteur et de toute la mécanique de ces fausses reproductions. Il est évident que cette société ne va pas acheter un moteur Bugatti (encore faut-il le trouver sur le marché) ou Ferrari pour équiper ses imitations. Alors même si elles ont l'apparence d'une vraie hypercar, elles n'auront jamais les mêmes performances ni les mêmes spécificités.