Parfois, il faut savoir ne pas tout poster sur les réseaux sociaux.

Conduire une voiture performante sur route ouverte en pleine nuit est évidemment la passion de beaucoup de têtes brûlées, fans d'automobiles. Mais comment rendre cette pratique encore plus excitante ? En la partageant avec quelqu'un, qu'il s'agisse d'un ami sur le siège passager... ou de milliers d'internautes en partageant une vidéo en direct ! Mais tout n'est pas bon à poster sur les réseaux sociaux. Surtout si vous avez décidé de ne pas respecter la loi !

Il n'est évidemment pas besoin de rappeler qu'il est strictement interdit d'aller au-delà de la vitesse autorisée. En France, comme ailleurs. Aussi large soit la route. Aussi peu fréquentée soit-elle. Et aussi puissante soit votre voiture. Ce qu'a visiblement oublié ce conducteur de l'État du Mississippi, aux États-Unis, qui, au volant de sa toute récente Ford Mustang Shelby GT350 s'est autorisé une pointe de vitesse à 185 mph (298 km/h) sur une autoroute près de Jackson. Et n'a rien trouvé de mieux que de partager en direct son "exploit" sur YouTube...

En regardant la vidéo, on entend le conducteur égrener les chiffres qui montent sur son compteur de vitesse. On le voit clairement aussi dépasser à toute allure d'autres conducteurs. Mais à partir du milieu de la vidéo, il explique qu'une voiture de police s'est lancée à sa poursuite et qu'il va se ranger. C'est là que trois voitures de police arrivent. 

Pour autant, le conducteur n'arrête pas la vidéo qui continue de diffuser en direct. Un officier de police remarque la caméra qui continue de tourner, mais le laisse repartir après avoir vérifié son permis de conduire, en lui conseillant juste d'aller s'amuser sur un "drag strip", une piste, plutôt. Mais un peu plus tard, la police tombera sur la vidéo en question sur les réseaux sociaux, permettant de notifier tous les délits. Et ils sont allé le cueillir chez lui dès le lundi. 

Le conducteur a été arrêté notamment pour son excès de vitesse, 298 km/h, sur route ouverte, mais aussi pour possession d'arme illégale. Et sa femme, qui a tenté d'arrêter les policiers, a elle aussi été arrêtée pour trouble à l'ordre public et refus d'obtempérer. La Mustang quant à elle a été saisie et les policiers de télécharger et vérifier les données dans le processeur de la voiture.

La morale de l'histoire ? Évidemment de ne pas faire n'importe quoi sur route ouverte en ne montrant aucun respect des règles et des autres usagers. Et comme l'a précisé le Sheriff de Rankin sur sa page Facebook, "de ne pas poster n'importe quoi sur les réseaux sociaux" !

Source: Rankin County Sheriff's Office on Facebook via FoxNews et TheDrive