Une première victoire à Marrakech !

La marque Lynk & Co a décidé de s'engager en sport automobile pour avoir une vitrine sportive, destinée notamment à mettre en avant ses modèles de la gamme Cyan, à l'image de la Lynk & Co 03 Cyan Concept qui avait été présentée à Genève, en miroir de l'engagement de la marque en WTCR, avec une 03 répondant au règlement TCR.

Le WTCR est la Coupe du monde des voitures de tourisme dans laquelle roulent aussi Alfa Romeo, Audi, Cupra, Honda, Hyundai et Volkswagen. L'enjeu est donc de taille pour la marque chinoise appartenant au groupe Geely, qui engageait déjà des Volvo en WTCC, l'ancêtre du WTCR, jusqu'en 2017. Sous la bannière du Cyan Racing, Volvo et Thed Björk, son pilote fétiche, avaient remporté les titres mondiaux cette année-là

Cyan Racing s'était associé à Yvan Muller Racing l'année dernière pour engager deux Hyundai i30 lors de la première année du WTCR, avec Muller et Björk, avant d'annoncer son retour officiel avec l'engagement de deux Lynk & Co 03 TCR dès cette année. C'est ce week-end qu'a eu lieu la première manche du championnat, disputée sur le tracé Moulay El Hassan, aux abords de la ville marocaine.

Victoire et podiums d'entrée de jeu

Et pour Lynk & Co, les débuts ont été plutôt réussis avec un podium pour Thed Björk dès la première course, alors qu'Yvan Muller avait placé une des voitures chinoises sur la première ligne, mais a été renvoyé en fond de grille suite à un changement de moteur. Andy Priaulx a terminé cinquième de cette première course, et Yann Ehrlacher neuvième sur les deux Lynk & Co engagées sous la bannière Cyan Performance, dans le cadre du nouveau règlement qui oblige à engager deux voitures par structure.

En deuxième course, disputée avec la grille inversée pour les dix premiers, c'est Ehrlacher qui a signé un nouveau podium pour la marque, tandis que Muller et Björk terminaient également dans les points, aux sixième et septième places. Enfin, dans la dernière course du jour, Muller s'élançait deuxième et Björk troisième.

Ayant réussi à dépasser le poleman, Frédéric Vervisch, Muller et Björk se sont envolés en tête de la course avant que le Français ne ralentisse, consécutivement à un problème moteur. Laissant d'abord passer son équipier, il a finalement été contraint à l'abandon, tout comme Ehrlacher, victime d'un accident. Björk a néanmoins remporté la victoire, la première pour Lynk & Co en compétition, ce qui lui permet également de prendre la tête du Championnat. Son équipe, Cyan Racing, pointe deuxième au classement.

'