Elle date de 1985.

La maison RM Sotheby's a organisé une grande vente aux enchères à Essen, lors de laquelle une Lancia Delta S4 Stradale a été vendue à plus d'un million d'euros. Parmi les nombreux lots, une petite Française s'est faite remarquer, il s'agit d'une Renault 5 Turbo 2 de 1985, qui a été adjugée à 69'000 euros. Une somme pas si élevée pour un modèle qui cote de plus en plus sur le marché de la collection, avec un prix estimé entre 80'000 et 100'000 euros en moyenne.

L'exemplaire vendu à Essen est donc la deuxième phase du projet 822, nommé plus tard Renault 5 Turbo, initié par le vice-Président de la production de Renault, Jean Terramorsi, qui devait servir de base à Renault pour s'engager en Groupe 3 et Groupe 4 de la FIA. Produite dans l'usine Alpine de Dieppe, la R5 Turbo est rapidement devenue une des petites voitures de sport les plus prisées de l'époque. 

Galerie: Renault 5 Turbo 2 (1985)

La Renault 5 Turbo 2, en revanche, faisait un peu redescendre le standard et les ambitions de la marque, en remplaçant notamment les portes et le toit en tôle d'aluminium par des pièces en acier, en ne peignant pas les boucliers de la couleur de la carrosserie, mais aussi en reprenant l'intérieur de l'Alpine. Produite à 3167 exemplaires, contre 1690 pour la première mouture, cette deuxième version affichait un prix inférieur de 25 % et était vendue 95'000 francs au lieu des 125'000 de la Renault 5 Turbo.

Le nouvel acquéreur a déboursé la somme de 69'000 euros pour l'acquérir. C'est clairement sous la cote du modèle, ce qui peut sûrement s'expliquer par quelques pièces qui ne sont plus d'origine, étant donné l'état global du véhicule, plutôt bon. Pour remettre en perspective la cote de ce modèle sur le marché, elle a été vendue plus cher qu'une Ferrari 360 Modena de 1996 et qu'une Ferrari 308 GTB de 1980 !

Cette Renault 5 Turbo 2 proposée aux enchères par RM Sotheby's a été fabriquée en 1985 et a été immatriculée pour la première fois en Allemagne en 1986. Passée par deux autres propriétaires, aux Pays-Bas puis en Belgique, elle a ensuite été achetée en Suisse en 2016 par son désormais ancien propriétaire.

Ferrari 360 Modena
Ferrari 308

Les deux Ferrari adjugées pour 66'125 euros chacune

'