Comme dans un avion !

La Koenigsegg Jesko a fait sensation au salon de Genève 2019. C'est l'une des supercars les plus désirables du moment, qui a conquis le cœur des passionnés par son style et ses performances phénoménales. Il y a un élément à l'intérieur de la Jesko qui nous a jusque-là échappé. Il s'agit de son instrumentation, fixée sur le volant, et totalement gyroscopique. 

Koenisegsegg a eu l’idée d'implémenter le tableau de bord sur le volant. Sauf que, lorsque vous tournez le volant, l'écran digital du tableau de bord bascule puisqu'il est solidaire à la direction. Pour améliorer la lisibilité de l'écran même dans les virages, les informations affichées sont rotatives et s'adaptent à l'horizontal pour que le conducteur puisse toujours les consulter. Puisqu'une image vaut mieux que mille mots, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessus pour mieux comprendre le fonctionnement (avancez jusqu'à 5 min 36).

La Jesko est un véritable joyau technologique. Cette hypercar est taillée par le vent, et dispose d'un moteur V8 biturbo 5,0 litres pouvant développer jusqu'à 1600 ch pour 1500 Nm de couple. Pour que la Jesko développe un tel niveau de puissance, il faudra préalablement lui injecter une bonne dose de Superéthanol E85, dans le cas contraire, la Jesko "ne développe que" 1200 ch avec l'essence SP98.

Pour que la puissance soit correctement distribuée aux roues, Koenigsegg a produit sa propre transmission, la Light Speed Gearbox. C'est une boîte à neuf rapports et à sept embrayages, qui a la particularité de pouvoir enclencher et désengager simultanément les embrayages afin de garantir des passages de rapports quasi instantanés et un couple régulier lors des changements de vitesses.

Côté performances, Koenigsegg annonce que la vitesse maximale de son bolide est de 300 mph, soit plus de 480 km/h ! La production de la Jesko est limitée à 125 exemplaires, tous vendus, naturellement... Enfin, sachez que ce monstre de puissance doit se retrousser les manches face à une nouvelle concurrente, la Ferrari SF90 Stradale et ses 1000 ch. Certes, l'hypercar italienne est moins puissante, mais elle peut parcourir le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et sa production n'est pas limitée. De plus, le prix de l'hypercar de Maranello est bien inférieur à celui de la Jesko.