En 2003, au salon de Francfort, Kia voulait clairement séduire les jeunes.

En 2003, Kia voulait cibler les jeunes dont l'âge est situé entre 20 et 30 ans. Le constructeur a alors développé un concept censé plaire à cette tranche d'âge de clients. Cette année-là, les clients ciblés représentaient 28% de la population nord-américaine ; ils étaient tous nés entre 1977 et 1994.

Galerie: KIA KCV-III Concept (2003)

Ce concept est né dans les bureaux du groupe Hyundai à Namyang, en Corée du Sud. Le design est l'œuvre de Jae-Rim Lee, tandis que la fabrication a été réalisée par le Français Heuliez, société disparue en 2013.

La marque voulait que sa voiture soit futuriste et sportive. De plus, Kia voulait que son concept soit découvrable, et que quatre personnes adultes puissent embarquer à son bord. Enfin, cette voiture devait être une voiture "plaisir" ! Si vous regardez bien les lignes de ce concept, vous verrez que certaines parties rappellent la Bugatti Veyron... les ressemblances s'arrêtent ici.

KIA KCV-III Concept (2003)

Ce concept avait un moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres de cylindrée. Ce bloc délivre la bagatelle de 146 ch pour 190 Nm de couple. Un travail a été fait pour renforcer la sécurité à bord de ce concept. Les airbags étaient par exemple plus efficaces que sur la plupart des véhicules commercialisés à cette époque.

KIA KCV-III Concept (2003)

Cette Kia était également équipée d'appuis-tête actifs qui se déplaçaient en cas d'accident pour minimiser les blessures, ainsi que de barres anti-bascule intégrées aux sièges. De plus, la carrosserie a été développée de telle sorte qu'elle puisse absorber les chocs. Enfin, les équipes de Kia ont ajouté un système évolué de contrôle de stabilité ESP, associé à un système d'assistance au freinage.

KIA KCV-III Concept (2003)

Au niveau de la console centrale, on retrouve un système multimédia avec navigateur et lecteur DVD et MP3. Tous les équipements ont été pensés pour séduire les jeunes, mais il est dommage que Kia ne soit pas allé au bout de ses idées.

'