On ne plaisante pas avec la police monégasque.

La Principauté de Monaco est intransigeante vis-à-vis des conducteurs qui ne respectent pas le Code de la route et le calme des habitants. Ces dernières années, à Monaco, il est compliqué de parader au volant de sa voiture en faisant vrombir son gros moteur. Lors de grands événements comme le Grand Prix de F1, la police est sur les dents. Pour inciter les automobilistes à respecter les règles, une fourrière provisoire a été aménagée dans un parking non loin du port de Monaco.

 

Le YouTubeur Shmee150 a pu accéder à cet endroit et filmer les dizaines de voitures saisies par la police. On estime que cette fourrière comptait entre 60 et 70 voitures. Parmi elles, des supercars, bien entendu, mais aussi des voitures plus "normales", comme la Volkswagen Scirocco, le Volvo XC60 ou même, une ancienne Honda Civic. Mais si l'on évoque cette fourrière, c'est parce qu'elle stockait des voitures rares et chères, comme la Porsche 911 GT3 RS, la Ferrari 812 Superfast, la Lambroghini Huracan Performante ; c'est sans aucun doute la fourrière la plus chic que nous ayons vue.

Pour récupérer leur voiture, les propriétaires devaient payer une amende allant de 300 à 1000 euros selon Shmee150. C'est peut-être un peu exagéré pour des voitures bruyantes, surtout que ce public s'est déplacé pour vivre le Grand Prix de Formule 1 qui est très loin d'être silencieux. Les règles sont les règles, et la police de Monaco l'a prouvé une nouvelle fois lors du salon Top Marques, où là encore, des milliers de personnes se sont déplacés pour "vivre leur passion". Aucun débordement n'est à déplorer, contrairement à l'an dernier...