Le prix de ce bijou risque d'atteindre des sommets.

"La voiture la plus célèbre au monde" sera à vendre au mois d’août prochain à Monterey, en Californie. Il s'agit de l'un des trois exemplaires de l'Aston Martin DB5 de James Bond encore fonctionnels aujourd'hui. Cette voiture a été commandée par Eon Productions, mais avant d'être livrée, elle a subi quelques modifications grâce à John Stears, expert en effets spéciaux. Comme le montrent les différents clichés, ce châssis DB5/2008/R a tous les gadgets, que ce soit l'écran pare-balles rétractable, les sièges éjectables, les plaques d'immatriculation pivotantes, etc.

Aston Martin DB5
Aston Martin DB5

Après le tournage du film, cet exemplaire n'a que très peu changé de mains. En effet, cette Aston Martin DB5 n'a connu que trois propriétaires, et a passé 35 ans de sa vie dans le Smoky Mountain Car Museum. Avant de rejoindre la maison d'enchères RM Sotheby's, cet exemplaire a fait l'objet d'une restauration complète de quatre années par Roos Engineering, une société basée en Suisse. C'est l'une des 13 et rares entreprises au monde agréées par Aston Martin pour la restauration de ses véhicules. Cette restauration a permis à la voiture de retrouver une seconde jeunesse, puisque la carrosserie, l'habitacle, le châssis et les gadgets ont été remis à neuf. 

 

Cet exemplaire ultra-rare risque d'intéresser et de déchaîner les riches collectionneurs du monde entier. Il est très difficile d'estimer le prix de ce bijou, mais il est clair que les enchères grimperont assez vite jusqu'à atteindre plusieurs millions d'euros. Pour ceux qui veulent absolument posséder une Aston Martin DB5 mais qui n'ont pas les moyens d'acheter l'un des exemplaires apparus dans les films comme Goldfinger et Thunderball, Aston Martin relancera la production de ce modèle. Au total, il y aura 28 unités, et pas une de plus ! Malheureusement, ces voitures ne seront pas fonctionnelles, elles ne pourront donc pas être conduites. Le tarif de ces répliques est de 3 millions d'euros l'unité ! Les livraisons devraient intervenir en 2020.

'