La marque annonce également un châssis optimisé et quelques petits éléments esthétiques spécifiques.

La révélation de la nouvelle Alpine A110 fut un petit évènement en mars 2017. Quarante ans après la fin de la première génération, qui restera comme une icône de l'industrie automobile française, la nouvelle A110 est revenue sur le devant de la scène avec des ambitions clairement affichées. Après quelques essais, rares sont ceux ayant eu des choses à redire tant cette voiture est exceptionnelle. À l'international c'est la même chose, l'Alpine A110 impressionne à chaque fois qu'elle passe entre les mains des essayeurs. Et la suite alors ? La suite c'est bien évidemment une version plus puissante avec la voiture que nous présente aujourd'hui Alpine : l'A110S.

Des changements visuels par petites touches

Du côté du design, on retrouve quelques éléments de style spécifiques permettant de la distinguer du reste de la gamme A110. Nous pouvons noter, par exemple, la disparition du petit drapeau français au niveau de la custode pour faire place à un élément en carbone. On retrouve également des jantes "GT Race" de couleur sombre, une peinture optionnelle "Gris Tonnerre" mate et quelques détails de couleur orange. Du orange qui prend la place du bleu dans l'habitacle, notamment au niveau des surpiqûres. On remarque également la présence de sièges Sabelt en fibre de carbone qui ne pèsent que 13,1 kilos chacun. Les clients de la nouvelle Alpine A110S auront également le choix au niveau des options avec la possibilité d'opter pour un toit en carbone permettant de réduire le poids de 1,9 kilo par rapport au toit standard. De série, la voiture embarque un système audio Focal, la télémétrie et des radars de stationnement avant et arrière.

Alpine A110S (2019)
Alpine A110S (2019)

Un châssis optimisé

Si l'Alpine A110 "de base" est déjà une sacrée machine à sensation, la nouvelle A110S devrait encore faire grimper le curseur. La voiture utilise bien évidemment la même structure en aluminium, mais les ingénieurs ont modifié de nombreux éléments afin de la rigidifier et de la rendre encore plus efficace. Pour ce faire, ils ont, par exemple, raffermi les suspensions de 50 % par rapport à l'A110 standard tout en durcissant également les amortisseurs. Les barres anti-roulis sont deux fois plus fermes qu'une A110 et la hauteur de caisse a été abaissée de quatre millimètres. Alpine annonce l'incorporation de nouveaux pneumatiques Michelin Pilot Sport 4 dimensionnés en 215/40 R18 avant et 245/40 R18 à l'arrière. Le mode "Track" a été réglé de sorte à ce que la voiture soit encore plus efficace sur piste. L'ESP peut bien évidemment toujours être totalement déconnecté. Au niveau du freinage, nous retrouvons des freins Brembo de 320 millimètres à l'avant comme à l'arrière.

Alpine A110S (2019)
Alpine A110S (2019)

Un quatre cylindres gonflé de 40 chevaux

Concernant le moteur, on annonçait il n'y a pas encore si longtemps une Alpine de 300 chevaux en préparation, nous n'en sommes pas si loin puisque l'A110S revendique 292 chevaux (à 6400 tr/min) et 320 Nm de couple (entre 2000 et 6400 tr/min) grâce à son moteur quatre cylindres 1,8 litre TCe. Les performances sont évidemment au rendez-vous avec un 0 à 100 km/h annoncé en 4,4 secondes, soit un dixième de mieux que l'A110, et une vitesse maximale de 260 km/h. Les ingénieurs ont revu la cartographie du moteur tout en augmentant la pression du turbo de 0,4 bar.

Pour faire la comparaison avec l'A110, l'A110S bénéficie de sa pleine puissance 400 tr/min plus haut et son couple maximal est encore disponible 1400 tr/min au-dessus. La puissance est envoyée aux roues arrière via une boîte de vitesses robotisée à double embrayage EDC à sept rapports. Il s'agit de la même boîte de vitesses que l'A110, les deux modèles conservant d'ailleurs la même valeur de couple. De ce fait, pas besoin d'emprunter l'EDC à six rapports de la Mégane R.S. capable d'encaisser plus de couple. Et le poids à vide dans tout ça ? Il reste relativement faible avec 1114 kilos annoncés (soit 11 kilos de plus par rapport à l'A110), ce qui lui permet d'afficher un ratio poids/puissance de seulement 3,8 kg/ch. À titre de comparaison toujours, l'A110 revendique 4,3 kg/ch.

Pour le moment, les réservations sont d'ores et déjà ouvertes, pas les commandes. Alpine a annoncé les prix également, et il faudra débourser au minimum 66'500 euros. Pour rappel, il faut compter au minimum 55'800 euros pour une Alpine A110 "Pure" et 59'700 euros pour une finition "Légende". En tout cas une chose est sûre, avec une telle fiche technique et l'A110 en référence, il nous tarde de prendre le volant de cette nouvelle Alpine A110S.

'

Galerie: Alpine A110S (2019)