Via sa branche d'autopartage, Free2Move.

PSA a annoncé la création d'un programme de location de voiture d'occasion récente via sa branche d'autopartage, appelée Free2Move. Il s'agit d'un service sans engagement avec un forfait 'tout compris', qui espère surfer sur l'essor pris en France par ce type de service en proposant une liberté totale aux abonnés, que ce soit dans le tarif ou la durée de l'abonnement en question.

PSA propose un forfait dans lequel tout est inclus : "assurance, maintenance, assistance et entretien des pneumatiques. Pas de frais supplémentaires à la fin du mois", assure la marque, qui confirme que les frais de carte grise sont également inclus. Les tarifs varient de 285 à 900 euros par mois. Le premier tarif concerne les citadines comme la Citroën C3, tandis que le plus cher de la flotte est le DS 7 Crossback, qui est le vaisseau amiral du groupe PSA. Parmi les autres véhicules, on retrouve une grande partie de la gamme Citroën ainsi que quelques Peugeot, essentiellement les petits modèles et les SUV, ainsi que deux DS, puisque la vieillissante DS 3 est aussi au programme.

Le client peut décider de changer de voiture une fois par an, de modifier le kilométrage en fonction de ses besoins, comme on le fait par exemple au début d'un contrat de LOA ou LLD, et même de ne plus louer de véhicule pendant quelques mois. Un simple préavis d'un mois permet d'arrêter l'abonnement, sans frais.

Bien qu'il s'agisse de ses véhicules, le réseau PSA n'intervient pas dans la recherche de voiture, ni dans l'entretien. Des prestataires spécialisés s'en chargent, à l'image de Feu Vert pour l'entretien. Néanmoins, PSA n'exclut pas d'intégrer son Car on Demand au réseau si l'opération est un succès. Il faudra voir si la formule séduit ou si les gens ont toutefois peur des mensualités conséquentes avec engagement d'un an. Aux États-Unis, où ce type de succès est présent depuis plusieurs années, son succès réside dans la possibilité de changer une ou deux fois de voiture par mois.

'