Un club très fermé !

À l'heure où le monde de l'automobile s'illustre dans de nombreux domaines, entre progression des technologies, augmentation de la sécurité, ou encore réduction de la pollution, la puissance affichée reste toujours une donnée centrale au moment de juger une voiture, et les constructeurs l'ont bien compris. C'est déjà le cas lorsqu'il s'agit de voitures de route, où la quantité de chevaux indiquée semble toujours être un critère de choix, mais c'est encore plus vrai dans le domaine des voitures d'exception.

Sportives, GT, supercars et maintenant hypercars, la course à l'armement a pris une tournure radicale dans la décennie qui s'achèvera bientôt, et la puissance des voitures atteint des sommets inégalés jusqu'ici. La Bugatti Veyron a été la première voiture de route à franchir les 1000 chevaux et semblait venue d'une autre planèteLa Koenigsegg Agera les frôlait avec ses 60 chevaux et la Lamborghini Aventador, qui est sortie en 2011, faisait à l'époque office de voiture surpuissante avec ses 700 chevaux. Un chiffre qui, dans les huit dernières années, est devenu presque banal.

En effet, la barre des 700 chevaux a été franchie et dépassée par de nombreux constructeurs, et les voitures de série des gammes sportives préparées par les marques premium dépassent allègrement les 400 voire 500 chevaux. L'arrivée de modèles électriques démocratise également cette hausse globale de la puissance, grâce aux capacités et au rendement des moteurs 'zéro émission'. 

Après la vague d'hypercars arrivée en 2013, la barre logique à franchir était celle des 1000 chevaux. Nous vous laissons découvrir tous ces modèles, parmi lesquels vous retrouverez trois voitures électriques, mais aussi une marque qui reviendra à trois reprises. Nous n'avons pas inclus la McLaren Speedtail et la Mercedes-AMG One qui, même si elles dépasseront les 1000 chevaux, n'ont pas de puissance officielle annoncée. La prochaine étape sera très certainement celle des 2000 chevaux !