Ou tout autre information !

Il arrive parfois que des projets en financement participatif aient un succès bien au-delà de ce qui était initialement espéré. C'est le cas de Mojipic, un projet lancé en crowdfunding, et qui a vu les dons dépasser largement le seuil espéré initialement. Quand on dit largement, ce n'est pas exagéré, puisque le projet demandait 17'728 euros et qu'au 13 juillet, avec huit jours restants, il avait amassé 351'953 euros. Vous ne rêvez pas, il a bien obtenu 1985 % de la somme initialement voulue.

Pourquoi un tel engouement ? Parce que Mojipic est l'expression même de l'Internet 2.0 appliqué à l'automobile. Le principe est simple : une application, un petit écran, et la possibilité d'afficher votre joie ou votre mécontentement sur votre voiture, notamment dans le trafic. En effet, Mojipic permettra d'afficher des émoticônes, des logos d'équipes de NBA ou NFL notamment, des drapeaux de pays, des symboles nationaux, voire même des gifs. Il semble que ce ne soit pour l'instant pas limité puisqu'une des photos montre une inscription "Asshole" (littéralement "trou du c..") dans les choix d'affichage.

Mojipic
Mojipic

Nul doute que la chose sera calibrée pour respecter les règles essentielles de courtoisie au volant, mais les créateurs de l'application ont déjà pensé à tout pour ce qui est de la sécurité au volant, puisque le contrôle vocal est prévu sur l'application, avec l'intégration d'Apple et Google sur l'application, via les commandes Siri et 'OK Google'. Cela permet de ne pas quitter la route des yeux tout en exprimant à ses voisins de route ou d'embouteillages son humeur du moment.

À terme, 4000 émoticônes seront implémentés, contre 1500 au stade actuel, et les créateurs assurent qu'il y aura la possibilité d'ajouter ses propres photos, ce qui paraît tout de même osé. L'application fonctionne sur iOS 9.0 ou plus récent, et sur Android KitKat 4.4 ou plus récent. L'écran fonctionne avec une batterie 8500Mah et peut être chargé via les prises 12V des véhicules. La batterie tient une journée entière à raison de 150 humeurs affichées par jour, et la luminosité s'adapte à l'environnement. Le prototype a désormais été lancé en fabrication et pourrait donc rapidement débarquer sur les routes, américaines d'abord, puis chez nous selon le succès de Mojipic.

'