Lors du premier semestre 2019...

Le premier semestre de l'année 2019 a confirmé la place de leader de Mercedes sur le marché des véhicules premium, et ce malgré une baisse de ses ventes durant les six derniers mois écoulés. Avec 1'134'729 unités écoulées, soit une baisse de 4,6 % par rapport au premier semestre 2018, Mercedes n'a pas failli et garde son trône. Le deuxième trimestre a été légèrement supérieur au premier avec 573'856 ventes, contre 560'873 entre janvier et mars.

Plusieurs modèles ont permis cette percée, notamment le lancement de la CLA en Europe, mais aussi l'arrivée de la Classe A sur des marchés où elle n'avait pas encore été lancée. En Europe, la firme à l'Étoile a écoulé 457'595 véhicules, ce qui marque une régression de 4 %. Il est bon de noter la prédominance du marché allemand pour la marque, qui a vendu 147'351 unités dans son pays d'origine lors des six premiers mois.

Cette place de leader sur le marché du premium se voit très bien sur le marché français face à ses concurrents principaux que sont Audi et BMW. Entre janvier et juin, 33'521 voitures ont été vendues par Mercedes dans l'Hexagone, contre 29'862 pour Audi et 27'137 pour BMW. Par rapport au premier semestre de l'an dernier, cela représente une hausse respective de 7,5 % et 4 % pour les deux premiers, et une baisse de 8,8 % pour le dernier cité.

Les autres premium sont très loin derrière dans ce classement puisque DS a écoulé 13'199 modèles (-1,5 %), et Volvo 10'382 unités, avec toutefois une belle progression de 13,9 %. Ce sont 3305 Lexus qui ont été vendues sur la même période, soit une progression de 6 %, pour 1893 Alfa Romeo, avec une chute de 60,7 %. Alors qu'elle prépare son départ de l'Europe l'an prochain, la marque Infiniti ne représente plus qu'une toute petite partie de ce secteur en France, avec 81 ventes en six mois (-80,2 %).

'