Pour commencer, JLR pourrait lancer trois SUV reposant sur cette plateforme.

Il semblerait que le groupe Jaguar Land Rover veuille se rapprocher de BMW pour développer ses futurs modèles. Selon Autocar, le groupe voudrait se servir dans la banque d'organes de BMW, afin de mettre au point de nouveaux modèles, essentiellement des SUV. Le site anglais précise que Jaguar voudrait lancer deux nouveaux SUV, et que Land Rover a l'ambition de commercialiser un SUV d'entrée de gamme, qui irait se nicher en dessous de l'Evoque. 

Jusque-là, on savait que JLR était en discussion avec BMW pour électrifier ses modèles. Mais il se dit que la nature des discussions va au-delà de l'électrification de la gamme. JLR voudrait acheter des moteurs quatre et six cylindres à BMW (thermique et hybride), et d'utiliser l'une de ses plateformes : FAAR. Jaguar serait en train de travailler sur un "petit" SUV, ainsi que sur un coupé (ou SUV Coupé), qui reposeraient donc sur l'architecture de BMW. Cette dernière équipe déjà la nouvelle BMW Série 1, et elle a l'avantage de pouvoir embarquer un moteur essence, diesel, hybride, et même 100 % électrique. Elle représente un grand intérêt pour JLR, qui pourrait réduire ses investissements dans sa gamme de moteurs Ingenium, et les réinvestir pour le développement des véhicules du futur (autonomes, connectés et électriques).

Le nouveau modèle de Land Rover serait un SUV compact, qui pourrait être baptisé "Freelander". Les deux nouvelles Jaguar appartiendraient à la famille "Pace". Autocar indique que le constructeur pourrait les baptiser A-Pace, B-Pace, C-Pace ou D-Pace. Enfin, il se dit que le prochain Evoque reposerait aussi sur la plateforme de BMW, de même pour le prochain Land Rover Discovery Sport.

'