Alors qu'il était possible de trouver une Veyron à un peu plus de 600'000 euros en 2011, aujourd'hui, les prix se sont envolés à plus d'un million d'euros.

Les Bugatti sont des voitures rares et chères. Pour un jour espérer prendre le volant de l'un des modèles, il faudra débourser quelques millions d'euros. Sans oublier de prendre en compte les frais inhérents, comme l'entretien du véhicule. La Bugatti EB110 est une supercar commercialisée entre 1991 et 1995 par le constructeur français. À l'époque, la Bugatti EB110 GT était vendue à 450 millions de lires, soit environ 232'000 euros. La Bugatti EB110 Super Sport coûtait un peu plus cher, 550 millions de lires, environ 284'000 euros.

Ces modèles ont été produits en série limitée. En effet, Bugatti n'a assemblé que 96 EB110 GT et 32 EB110 Super Sport. Ainsi, au vu de la rareté du produit, entre 2011 à aujourd'hui, la valeur de la Bugatti EB110 est passée de 280'000 euros à 625'000 euros selon Classic Analytics, une entreprise chargée de suivre l'évolution des prix des véhicules anciens.

On aurait pu penser que seule l'EB110 est concernée par l'inflation des prix. Eh bien, non, car la Bugatti Veyron est en train de suivre le même chemin que son ancêtre. Au total, 450 Veyron ont été produites jusqu'en 2015. Le ticket d'entrée était fixé à 1,6 million d'euros. Selon Classic Analytics, les Veyron ont perdu très peu de valeur. En effet, alors qu'en 2011 la valeur de la Veyron sur le marché de l'occasion était d'environ 620'000 euros, aujourd'hui, il est très difficile de trouver un modèle à un prix inférieur à 1,3 million d'euros ! Depuis la présentation de la Chiron, la Veyron ne cesse de prendre de la valeur.

Pour votre information, en février 2019, une Bugatti EB110 Super Sport a été vendue aux enchères à 2,03 millions d'euros. Si vous avez une Bugatti, nous avons qu'un conseil à vous donner, c'est de la garder !

'

Galerie: KVC - Bugatti Veyron à Chantilly

Photo: KVC