Elle sera présentée à l'occasion de la prochaine édition du Rallye d'Australie.

Si nous reprochions à Toyota, il n'y a pas encore si longtemps que ça, de ne pas se dévergonder, la firme japonaise a fini par nous faire mentir. En effet, après le retour de la Supra, la précédente Yaris GRMN ou encore la présence d'un gros V8 atmosphérique du côté de chez Lexus, Toyota annonce aujourd'hui l'arrivée d'une Yaris GR-4. Il ne s'agira pas du prototype d'une Yaris de série sportive, mais bien d'une voiture de rallye comme a pu nous le confirmer Toyota France. Ce qui, après tout, est assez logique dans le sens où la Yaris GRMN de précédente génération est arrivée très tardivement, comme pour fêter la fin de carrière de la troisième génération.

Toujours est-il que Toyota devrait se pencher ou se penche déjà sur la version sportive de la quatrième génération de Yaris. Reprendra-t-elle les mêmes bases que son aînée, c'est-à-dire un bloc quatre cylindres 1,8 litre essence de 212 chevaux ? Il y a de fortes chances que non, surtout au vu du contexte actuel peu favorable aux petites GTI. La prochaine Yaris GR devrait donc passer par la case hybridation, encore faut-il savoir sous quelle forme. Rappelons que la plateforme de la nouvelle Toyota Yaris peut accueillir un moteur électrique au niveau de l'essieu arrière, ce qui pourrait en faire une quatre roues motrices. Reste à voir si la transmission intégrale a vraiment un intérêt sur une citadine sportive.