Décryptons les avantages et les inconvénients de cette offre réservée à la nouvelle citadine française, pour les particuliers.

Des offres promotionnelles concernant les voitures, vous n'avez qu'à allumer votre radio ou bien votre télévision pour en avoir à tire-larigot. La plupart du temps, les constructeurs mettent en avant des sommes pour le moins alléchantes, basées évidemment sur des contrats de location ou bien des prix nets déjà largement remisés, et sous condition de reprise d'un ancien véhicule.

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à ce qui devrait être à nouveau la voiture la plus vendue en France d'ici peu : la cinquième génération de la Renault Clio. Et justement, il existe déjà des offres la concernant, dont une très alléchante qui débute à partir de 129 euros par mois pour une location longue durée sur 49 mois. Alors avantageux ou pas ?

Quelle voiture pour ce prix là ?

Évidemment, à ce prix, vous n'aurez pas le droit à la Renault Clio avec toutes les options en finition "Initiale Paris" et le moteur essence de 130 chevaux. Vous n'aurez d'ailleurs même pas le droit à la version qui illustre l'offre sur le site du constructeur, puisqu'il s'agit d'une Clio basée sur le niveau de finition "Intens", équipée du moteur essence TCe de 100 chevaux avec options peinture métallisée et jantes alliage. En réalité, si vous souhaitez vous offrir la voiture sur la petite image, il vous en coûtera au minimum 228 euros par mois en location longue durée sur 49 mois, avec un premier apport de 1700 euros et sous condition de reprise. Nous sommes déjà 99 euros plus cher que l'offre à la base.

Alors, pour quelle voiture est-ce vraiment ? Pour une Clio entrée de gamme, c'est-à-dire avec la finition "Life" et le moteur SCe de 65 chevaux indexé à une boîte manuelle à cinq rapports . La finition "Life" contient, de série, le freinage d'urgence, l'assistant de maintien dans la voie ou encore l'allumage automatique des feux. À ce tarif, pas de belles jantes en alliage mais des enjoliveurs de 15 pouces, une peinture blanche et même pas de radio ! Il faudra ajouter 350 euros pour bénéficier de cette dernière, donc environ huit euros par mois sur votre mensualité.

Sous quelles conditions ?

Il s'agit d'une location longue durée sur 49 mois et 40'000 kilomètres maximum. Cela représente environ 816 kilomètres par mois, soit un peu moins de 30 kilomètres par jour. Si vous n'utilisez pas votre voiture tous les jours, ou alors uniquement pour de petits trajets quotidiens, c'est amplement suffisant. Pour cette offre, il faudra également verser un premier loyer de 1700 euros (ce qui constitue en réalité un premier apport) et avoir une voiture roulante à faire reprendre. L'offre est valable du 1er au 30 novembre 2019, mais elle sera sans doute reconduite par la suite, avec quelques petits ajustements peut-être.

Pour un euro de plus par mois, vous aurez aussi le droit au "Pack Intégral Renault" qui est constitué de l'entretien, des prestations d'usure (en dehors des pneumatiques, comme d'habitude), de l'extension de garantie sur toute la longueur de votre location, et l'assistance. Attention en revanche, cette prestation s'éteint effectivement à la fin de votre location longue durée certes, mais surtout si vous dépassez la barre des 40'000 kilomètres prévue, même si vous êtes encore sous contrat. D'où l'importance de bien connaître son usage au moment de souscrire à l'offre.

Combien ça coûte au final ?

Alors, bonne affaire ou pas ? Quand on fait le calcul, ce n'est pas si mal, surtout sur quatre ans. L'achat d'une voiture neuve comptant, c'est-à-dire sans offre de location, ne présente plus vraiment d'intérêt économiquement parlant dans le sens où, dès la sortie de la concession, elle perd déjà 20 à 25 % de sa valeur. Avec cette offre, votre Renault Clio vous aura coûté, sur quatre ans, 7940 euros avec le "Pack Intégral Renault". Cela représente environ 56 % du prix global de la voiture, celle-ci étant facturée à la base 14'100 euros, sans compter les frais de mise en circulation. Après ça, vous ne vous embêtez pas à la revendre, la voiture sera restituée et vous n'aurez plus qu'à repartir sur une nouvelle. Ou pas d'ailleurs.

N'oublions pas que cette offre est bien une location longue durée (LLD) et non une location avec option d'achat (LOA), vous n'aurez donc pas la possibilité de racheter votre voiture à la fin de votre contrat, ni même la possibilité de jouer sur le montant des mensualités en augmentant ou diminuant la valeur résiduelle, contrairement à la LOA.

Au moment de rendre la voiture, votre concessionnaire pourra vous facturer des frais de remise en état. Il pourra se montrer relativement clément à ce moment si vous reprenez une autre voiture derrière, chez lui évidemment. En revanche, si vous allez voir ailleurs, il va falloir sortir le chéquier si votre auto n'est pas impeccable. Nous vous conseillons d'ailleurs de passer chez votre carrossier peu de temps avant de rendre votre voiture. Cela vous coûtera beaucoup moins cher par rapport aux frais de remise en état qui vous seront facturés au moment de la rendre. Des frais pourront aussi vous être facturé si vous dépassez les 40'000 kilomètres prévus au bout des quatre ans.

Les avantages de l'offre...

Le prix bien évidemment. À partir de 129 euros par mois, même après un premier loyer de 1700 euros, cela reste avantageux pour une voiture aujourd'hui. 40'000 kilomètres sur quatre ans pour une voiture de ce type, c'est en plus de ça suffisant pour les trajets du quotidien. L'offre inclut également, pour un euros de plus par mois, l'entretien, l'extension de la garantie et le remplacement des pièces d'usure. De quoi être vraiment tranquille pendant toute la durée de la location.

... et ses inconvénients !

Nous serions tentés de vous répondre : la voiture. Non pas la Clio en elle-même, mais le moteur essence de seulement 65 chevaux. Pour un usage urbain c'est sans doute très bien, à ceci près que la boîte manuelle peut être rapidement fatigante dans les embouteillages, mais s'il vous faut prendre l'autoroute ou même grimper une côte assez prononcée, l'agrément de votre moteur ne sera pas optimal. Il existe pour cela un moteur essence de 75 chevaux, qui n'est toujours pas un foudre de guerre, mais qui devrait un peu mieux convenir.

En revanche, vous sortez donc de l'offre à 129 euros par mois et vous passez à 48 mensualités à 142 euros avec un premier loyer de 2500 euros. Ce qui vous fait donc 9316 euros sur quatre ans au lieu des 7940 euros de la version 65 chevaux, soit 1376 euros pour dix chevaux supplémentaires. Est-ce que cela vaut vraiment le coup ? Tout dépendra de votre utilisation.

Galerie: Renault Clio (2019)