La vision futuriste du pick-up selon Elon Musk est là.

Cette fois-ci, c'est la bonne : Tesla vient de présenter son tout premier pick-up, électrique évidemment, attendu depuis déjà longtemps. Et c'est avec une allure digne de films hollywoodiens de science-fiction que le Cybertruck, c'est son vrai nom, se révèle à nous. On n'a jamais vu un véhicule comme ça...

Galerie: Tesla Cybertruck

L'avantage, c'est que ce Cybertruck n'est pas près d'être confondu avec quoi que ce soit d'autre qui roule. Celui qui est à mi-chemin entre des lignes saillantes des Lamborghini des années 1970/80, un avion furtif et un véhicule militaire, affiche une carrosserie qui serait résistante à la corrosion, aux égratignures et, comme la démonstration sur scène a été faite, aux coups de marteaux. Et Elon Musk de rajouter que son Cybertruck est également résistant à l'épreuve des balles jusqu'à un diamètre de 9 mm, et que le verre est aussi extrêmement solide... mais pas aussi solide que le patron de Tesla l'espérait apparemment puisque le verre du Cybertruck a éclaté de façon assez spectaculaire sur scène ! Difficile de dire si c'était prévu ou non, sans doute pas, mais bon, ce n'est jamais très flatteur...

Le véhicule est très résistant, d'accord. Mais qu'en est-il de ses performances ou de sa motorisation ? Elon Musk ne s'est évidemment pas privé de fournir quelques chiffres plutôt alléchants, comme le 0 à 96 km/h écrabouillé en 2,9 secondes. Le véhicule 4 roues motrices le plus rapide du monde ? Le 400 mètres départ-arrêté est écrasé lui en 10,8 secondes, et il prendrait les virages "comme sur des rails". Dans sa version la plus efficiente, sur les trois versions qui seront proposées, le Tesla Cybertuck aura une autonomie annoncée de 500 miles, soit 804 km, tandis que le modèle de base proposera la moitié, 250 miles, 402 km. 

Tesla Cybertruck

Si on a du mal à imaginer qu'il vire à plat dans les virages, comme l'évoque Elon Musk, le Cybertruck est quand même équipé d'une suspension pneumatique adaptative qui peut donner au véhicule jusqu'à 40 cm de garde au sol. La suspension peut aussi être abaissée en temps réel pour une utilisation sur la route, et elle peut aussi être utilisée en mode de charge pour s'accroupir de l'arrière, permettant de charger vos jouets comme l'ingénieux VTT de Tesla (qui a aussi fait ses débuts surprises à l'événement) dans la benne. Car oui, il y en a bien une !

Tesla Cybertruck
Tesla Cybertruck

La benne du Tesla Cybertruck mesure près de 2 mètres de série et offre une capacité de chargement de 3 500 livres, soit 1,5 tonne. Elle est disponible avec les configurations à un seul moteur / traction arrière, à deux moteurs / traction intégrale, ou à trois moteurs / traction intégrale. Pour le tout-terrain, le pick-up offre un angle d'approche de 35 degrés et un angle de départ de 28 degrés, et il peut remorquer jusqu'à 14'000 livres, 6350 kg. Et comme il s'agit d'un pick-up électrique avec suspension pneumatique, les prises électriques et les conduites d'air pour brancher des outils électriques sont littéralement intégrés dans l'ensemble.

Tesla Cybertuck
Tesla Cybertruck ATV

Parlons maintenant du prix. Le Cybertruck démarrera à 39'900 $ (équivalent de 35'000 €) pour un modèle à propulsion à un seul moteur avec une autonomie de plus de 402 km et un temps de 0 à 60 km/h en 6,5 secondes. Le modèle phare à trois moteurs démarre quant à lui à 69'900 $ (équivalent de 62'000 €). Attention, pour ce prix là vous avez un pick-up avec une accélération hypercar, une très grosse capacité de remorquage et une autonomie en mode électrique de plus de 800 km. Le Ford F-150, véhicule le plus vendu aux Etats-Unis, a-t-il du souci à se faire ?

Elon Musk indique que les précommandes sont en cours et que les livraisons du modèle d'entrée de gamme devraient débuter à la fin de 2021. Du moins aux USA.

 

Source: Tesla

Galerie: Tesla Cybertruck