Une fois n'est pas coutume, intéressons-nous dans cette rubrique à un modèle haut de gamme. Et quoi de mieux qu'une Porsche 911 ?

Des offres concernant les promotions des constructeurs, il y en a énormément, notamment concernant des prix d'appel plutôt bas qui incitent clairement le client à se pencher sur le sujet. Le meilleur exemple reste peut-être le Dacia Duster à partir de 5 euros par jour, soit 150 euros par mois. Si nous essayons de décrypter habituellement les offres qui nous paraissent les plus intéressantes, une fois n'est pas coutume, nous nous sommes intéressés aux offres de financement concernant une voiture plus haut de gamme, à savoir la reine incontestée des sportives : la Porsche 911.

Du côté de chez Porsche, pas d'offres promotionnelles à tire-larigot. Pour trouver une proposition de financement, il faut aller directement dans le configurateur et cliquer en haut à gauche. Nous avons alors accès à des offres modulables où nous pouvons jouer sur plusieurs aspects comme la durée du financement, l'apport ou encore le kilométrage souhaité. En trois clics, nous sommes parvenus à atteindre moins de 1000 euros par mois pour une Porsche 911, 984,42 euros très précisément. C'est le tarif le plus bas que nous ayons pu atteindre avec ce système. Un passage en concession vous garantira peut-être un meilleur prix.

Quelle voiture pour ce prix là ?

Une belle voiture déjà, performante qui plus est, puisque la 911 Carrera concernée est équipée d'un flat-six 3,0 litres bi-turbo développant 385 chevaux et 450 Nm. Évidemment, à moins de 1000 euros par mois, il faudra faire une croix sur pas mal d'options, notamment esthétiques mais aussi technologiques. Néanmoins, vous aurez quand même le choix entre quatre couleurs : Blanc, Noir, Rouge Indien ou Jaune Racing, quatre teintes gratuites. Au niveau des jantes, ce sera des Carrera, du 19 pouces à l'avant et du 20 à l'arrière. À l'intérieur, concernant la sellerie ce sera très basique avec un mélange entre du cuir et du tissu, Noir, Noir / Beige Mojave ou Gris Ardoise. Comme la Porsche 911 n'est pas encore disponible en boîte manuelle (ce qui adoucira la facture prochainement), vous aurez le droit à la boîte robotisée PDK à huit rapports d'emblée.

De série, la Porsche 911 Carrera est équipée des optiques à LED, de la climatisation automatique bi-zone, du démarrage sans clé, du régulateur de vitesse, des radars à l’avant et à l’arrière avec avertissement visuel et sonore, de l'écran central de 10,9 pouces avec compatibilité Apple CarPlay ou encore le système PASM. La liste des équipements de série est longue comme le bras, comme celle des options, un passage sur le configurateur s'impose pour en prendre pleinement connaissance.

Il y a toutefois quelques mesquineries, comme l'essuie-glace arrière par exemple, en option à 348 euros, tout comme le pack fumeur (54 euros). Cela dit pour l'essuie-glace arrière, est-ce vraiment bien utile puisque c'est fondamentalement très laid et que l'eau ne stagne pas sur la lunette arrière.

Sous quelles conditions ?

Comme il ne s'agit pas vraiment d'une offre promotionnelle comme nous l'expliquons plus haut, nous avons fait varier les curseurs pour parvenir à la meilleure mensualité possible. Au détriment d'autres aspects évidemment, mais nous vous détaillerons tout ça un peu plus bas.

Pour notre offre, il s'agit d'une location avec option d'achat sur 48 mois et 40'000 kilomètres maximum. Pour en bénéficier, il faudra également verser un premier loyer de 26'653,50 euros. L'offre ne comprend pas l'entretien du véhicule ni les assurances facultatives comme la garantie décès et perte totale et irréversible d’autonomie qui peut être ajoutée moyennant 106,65 euros par mois.

Contrairement à la majorité des offres présentées, il ne s'agit pas d'une location longue durée dans ce cas précis, mais d'une location avec option d'achat. De ce fait, à la fin de votre contrat, c'est-à-dire quatre ans pour l'exemple que nous avons pris, il est possible de rendre la voiture ou bien de la racheter et ainsi lever une option d'achat car, effectivement, en quatre ans, vous n'aurez pas payé la totalité de la voiture. Si vous décidez de rendre la voiture, songez d'abord à la remettre en état (carrosserie, jantes...), ça vous coûtera moins cher par rapport aux frais de remise en état statués au moment de l'expertise de restitution. Sachez également que le concessionnaire sera aussi moins regardant à ce sujet si vous repartez sur une nouvelle LOA par la suite avec un autre modèle. Si vous choisissez de conserver la voiture, qui deviendra donc votre voiture, il faudra débourser 49'060,84 euros.

Combien ça coûte au total ?

Pour la moins onéreuse des Porsche 911, l'ensemble de la location avec option d'achat, si vous levez la "clause" à la fin de votre contrat, qui s'élève à 49060,84 euros, votre LOA vous aura coûté très précisément 121'992,08 euros. Si vous ne levez pas l'option d'achat, sur quatre ans, vous aurez déboursé 72'931,24 euros, soit 68,4 % du prix de la voiture qui s'élève à 106'654 euros. Un rapide calcul permet donc de se rendre compte sur si vous rachetez votre voiture à la fin, votre location avec option d'achat vous aura coûté 15'338,08 euros.

N'oublions pas également que la Porsche 911 est dans tous les cas, depuis le 1er janvier 2020, que ce soit avec le barème NEDC corrélé ou WLTP, soumis au malus maximum de 20'000 euros. Une somme qui peut être "intégrée" en quelque sorte à vos mensualités ou bien réglé directement en même temps que le premier loyer majoré. Dans tous les cas, vous n'y échapperez malheureusement pas. Si vous choisissez de "mensualiser" cette taxe, votre 911 ne vous coûtera donc plus 984,42 euros par mois mais 1401 euros. Si vous choisissez de payer le malus au départ, votre premier loyer sera majoré de 20'000 euros et s'établira donc à 46'653,50 euros.

Les avantages de l'offre...

Au vu des tarifs pratiqués, il est difficile de trouver un vrai avantage à cette offre hormis le fait de régler la voiture en plusieurs mensualités. En réalité, elle conviendra évidemment parfaitement à celui voulant garder la voiture quatre ans et repartir ensuite sur une nouvelle 911, ou un autre modèle à la fin de son contrat. Ça tombe plutôt bien puisqu'au bout de quatre ans, le client pourra repartir sur une 992.2, une version qui aura eu le droit à une petite mise à jour esthétique et technologique, en plus de quelques chevaux supplémentaires sous le capot.

... et ses inconvénients !

Déjà, il faut totalement replacer le prix dans son contexte puisqu'il s'agit d'une Porsche 911. Si les loyers sont prohibitifs, ils sont proportionnels à ceux des voitures plus conventionnelles. Malgré tout, il y a quelques éléments qui peuvent déranger. Nous pouvons évoquer le kilométrage, limité à seulement 40'000 kilomètres en quatre ans. Cela dit, cet "inconvénient" est à nuancer dans le sens où le client d'une 911 roulera certainement moins avec par rapport au client qui loue une Renault Clio sur quatre ans également.

En réalité, l'inconvénient majeur c'est la mensualité ou bien même le premier apport, mais pas dans le sens où l'on pourrait juger le loyer ou l'apport trop onéreux. En réalité, avec cette offre, c'est qu'au bout de quatre ans, vous aurez payé 68,4 % d'une voiture qui ne sera pas à vous finalement, sans compter les 49060,84 euros pour lever l'option d'achat. Si vous restituez la voiture, votre concessionnaire fera sans doute l'affaire du siècle puisqu'il récupérera en occasion une voiture dans un état proche du neuf, peu kilométrée en général, et surtout avec une très bonne valeur résiduelle dans le sens où, c'est bien connu, une Porsche 911 tient extrêmement bien sa cote.

De ce fait, la location avec option d'achat n'est pas forcément la bonne solution pour ce type de voiture, dans le sens où un achat comptant dès le départ et une revente dans quatre ans, au vu de la dévaluation des 911 Carrera, vous fera perdre sûrement moins d'argent. La Porsche 911 dépend aussi souvent des fluctuations d'un marché automobile parfois compliqué à suivre, même si les variations ne sont pas aussi importantes que celles du bitcoin, c'est aussi un critère à prendre en compte. Dans tous les cas, si vous achetez une Porsche 911 neuve aujourd'hui, statistiquement parlant, vous perdrez sûrement moins d'argent sur quatre ans par rapport à toute autre voiture conventionnelle qui aura, dans la majorité des cas, perdu quasiment 50 % de sa valeur.

Au vu des taux actuellement pratiqués sur un crédit à la consommation, il est peut-être plus intéressant d'aller voir de ce côté pour l'acquisition d'une 911. La location avec option d'achat est en revanche intéressante pour une société et ainsi défiscaliser dans ce cas précis. Elle peut être intéressante pour un certain type de voiture comme ces nouveaux modèles électriques facturés à prix d'or au catalogue, mais sûrement invendable d'ici huit ans et à la fin de leur garantie. En réalité, pour les voitures comme la 911 qui se revendent bien, la LOA n'a pas vraiment d'intérêt financier.