Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas un SUV qui truste la majorité des ventes.

Comme tous les constructeurs automobiles, en ce mois de janvier, c'est l'heure de faire le bilan sur l'année écoulée. Les marques de luxe n'échappent pas à la règle et Bentley enregistre, pour la septième année consécutive, plus de 10'000 ventes dans le monde, et une hausse de 5 % de ses immatriculations par rapport à 2018. Mieux encore, à l'heure du tout SUV, Bentley arrive à propulser une GT en tête des ventes, à savoir la Continental GT, bien aidée par l'intronisation du moteur V8 à la gamme cette année, aux côtés du fameux W12. Avec 11'006 Bentley écoulées dans le monde en 2019, la firme britannique s'est rapprochée de son record historique de 2016 (11'023 unités vendues).

Un Bentayga en forme également, mais...

Par rapport à l'année précédente, les ventes de la Continental GT ont augmenté de 54 %. Ses principaux marchés restent les États-Unis, l'Europe et la Chine, tout comme le Bentayga, qui a vu ses ventes croître de 18 %. Le SUV britannique talonne en termes de ventes la GT, comme vous devez vous en douter, mais visiblement les clients ont été séduits par l'effet nouveauté avec le V8. Le Bentayga a pourtant eu une année 2019 assez riche avec des modèles spéciaux comme la variante hybride, ou encore les versions Design Series et Mulliner.

Tout ça sans la Flying Spur

Précisons également que ces bons chiffres de ventes ont été réalisés avec une nouvelle Flying Spur à peine commercialisée, et qui n'a pas encore eu le temps de faire ses preuves, en témoignent les propos d'Adrian Hallmark, le PDG de Bentley : "C'est remarquable que ces ventes se soit déroulées en grande partie sans aucune vente de Flying Spur, qui a historiquement contribué à 20 % de nos ventes annuelles". À titre indicatif, en France, en 2019, Bentley a vendu 84 voitures, 64 Continental GT, 18 Bentayga et deux Mulsanne. La Mulsanne qui, soit dit en passant, quitte définitivement le catalogue de la marque cette année.

Galerie: Bentley Continental GT V8