Conséquence inattendue du virus qui continue de sévir en Chine !

[Mise à jour lundi 10/02/2020 à 17h] Avec l'épidémie de coronavirus, les prix continuent de baisser à la pompe. Selon les chiffres du gouvernements, le diesel s'affichait en moyenne la semaine dernière à 1,4029 €/l (-3,15 centimes en 1 semaine), l'essence SP95 à 1,4989 €/l (-1,71 centime).

 

Il y a quelques jours, nous vous expliquions à quel point l'épidémie du coronavirus peut avoir une conséquence sur l'économie, notamment dans l'industrie automobile (voir le lien ci-dessous). Par exemple en raison d'usines de production qui sont à l'arrêt. Mais si cela se passe à l'autre bout du monde et que ça paraît un peu loin de chez nous, il y a une conséquence pour le moins inattendue en France. Et qui a une incidence directe sur le portefeuille des automobilistes français : le prix des carburants est en baisse ! 

Le premier importateur mondial au ralenti

En réalité, c'est une conséquence plutôt logique : comme l'économie tourne au ralenti dans l'Empire du Milieu, et que la demande est forcément moindre, les cours du brut sont partis à la baisse. Et comme le baril de pétrole est en baisse, les prix baissent mécaniquement à la pompe.

En réalité, il faut bien comprendre que la Chine est particulièrement consommatrice de pétrole : elle est le 2e pays plus gros consommateur de pétrole dans le monde... mais aussi le premier importateur ! Et avec des villes entières à l'arrêt, mais aussi les transports, la Chine a baissé de 3 millions de barils par jour, l'équivalent d'une baisse de 3 % au niveau mondial. 

Quelques centimes de moins

Les chiffres publiés en début de semaine par le ministère de la Transition écologique et solidaire prouvent que les prix à la pompe sont partis à la baisse. À commencer par le gazole, le plus vendu des carburants, affiché à 1,4343 euro par litre, soit une en baisse de 2,92 centimes par rapport à la semaine précédente.

De son côté, l'essence super sans plomb 95 est affiché à 1,5160 euro, en baisse de 1,83 centime que le SP95-E10 est lui en baisse de 2 centimes à 1,4914 euro le litre. Enfin le SP98 affiche la plus petite baisse, 1,63 centime, à 1,5575 euro/litre.