En direct de l'atelier Pagani à Modèle, en Italie.

Le Salon de Genève est connu pour accueillir les marques les plus prestigieuses. C'est notamment le cas de Pagani qui répond toujours présent au rendez-vous suisse. Mais l'annulation inattendue de cette édition 2020 a poussé la marque italienne à changer sa communication, ne pouvant plus bénéficier de la couverture du salon. 

Alors Horacio Pagani a décidé de prendre les choses en main et de présenter lui-même les voitures qui auraient du être exposées. Il nous les présente dans une vidéo de 17 minutes diffusée sur la chaîne officielle de la marque sur Youtube.

Galerie: Pagani Huayra Imola

Et l'on commence par la découverte de l'Imola, déjà révélée en février, mais qui est la dernière des nombreuses éditions de l'hypercar Huayra. Son appellation est un clin d'oeil évidemment à la ville italienne où se situe le célèbre circuit Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari. La production de l'Imola est limitée à cinq voitures seulement. Vous comprendrez donc que son prix soit à 7 chiffres... Mais ne vous inquiétez pas - les cinq voitures ont déjà été vendues, des fois que vous soyez tenté de remplir un chèque dépassant le million d'euros. Ouf ! 

La Huayra Imola est propulsée par un moteur V12 AMG biturbo de 6,0 litres qui produit 827 chevaux (617 kilowatts) et 1100 Nm de couple, ce qui en fait la Pagani la plus puissante à ce jour.

L'autre partie de ce qui devait être "révélé" à Genève n'est autre que la Huayra Roadster BC - une hypercar décapotable toute aussi rare avec un prix dépassant les 3 millions d'euros. Elle est propulsée par le même V12 AMG de 6,0 litres, mais avec une puissance un peu moins élevée, 800 ch (596 kW) et 1049 Nm de couple. Une puissance cependant mieux calibrée pour la piste, car Pagani affirme que le Roadster BC génère jusqu'à 1,9 G de force latérale maximale dans les virages.

Pour en savoir plus sur ces deux hypercars exotiques, regardez la vidéo de présentation ci-dessus animée par Horacio Pagani en personne !