Une mauvaise idée, d'autant plus qu'il a supprimé tous ses réseaux sociaux après.

Les sportifs sont confinés chez eux, beaucoup ont décidé de rester chez eux pour pouvoir reprendre au plus vite leur discipline. Décidément, le coronavirus rend la vie bien complexe.

Mais le cas qui nous intéresse ici est celui de Rohan Dennis, cycliste professionnel courant pour l'équipe INEOS (le même sponsor que Mercedes en F1). En effet l'Australien en avait assez d'enchaîner les kilomètres sur son home trainer. Il a donc décidé de sortir prendre l'air, mais pas à vélo. Dennis est un fan de Porsche et il dispose de plusieurs modèles de la marque de Stuttgart, notamment une 964 Turbo qui est "l'arme du crime". Et comment ne pas comprendre Rohan Dennis, le temps est magnifique et les oiseaux chantent.

Tout aurait pu rester incognito si le cycliste n'avait pas posté une photo sur son compte Instagram (instant forçage, nous aussi, on dispose de ce réseau social, rejoignez-nous sur @motor1france). En plus de poster, Dennis a commenté la photo avec une légende crue "Jour 34 - J'ai craqué et quitté la maison, le COVID-19 et la quarantaine peuvent aller se faire fo****". Un coup de gueule comme un autre. Et comme par un élan de remords, quelques heures après la photo, Rohan a décidé de supprimer ses réseaux sociaux. Puisqu'en effet, aucune excuse ne pouvait être trouvée.

 

Mais approuver cette manière de faire, c'est jouer le jeu du COVID et repousser encore plus la sortie de confinement. Il est fort probable que Rohan ne soit jamais descendu de sa voiture et qu'il a simplement roulé pendant plusieurs heures, mais l'image d'un acte comme celui-ci rend tous les efforts produits par le personnel soignant inutiles, car il encourage la sortie. Si vous voulez absolument faire quelque chose, faites plutôt comme Toni Bou !

Après plus d'un mois enfermés, nous vous implorons de bien vouloir poursuivre la tendance et de limiter au maximum vos sorties et vos interactions sociales.