Vous ne la verrez jamais sur la route. Mais sur piste oui !

Ça y est, Lamborghini vient de dévoiler à Sant'Agata Bolognese la SCV12, son hypercar conçue par son département course Squadra Corse et réalisée par le Centro Stile. Mais attention, la Lamborghini SCV12 est uniquement conçue pour une utilisation sur piste. Elle n'est pas homologuée pour la route !

Elle sera lancée cet été et sera produite en quelques dizaines d'exemplaires seulement. Les chanceux clients rejoindront un club très exclusif qui leur donnera accès à des programmes de conduite dédiés et qui leur permettront de conduire leur voiture sur les circuits les plus prestigieux du monde.

Galerie: Lamborghini SCV12

Le plus puissant V12 atmo jamais conçu

La Lamborghini SCV12 se rapproche très fortement de ce qui se fait dans le championnat GT3, notamment sur la "plus accessible" Huracan Super Trofeo. L'aérodynamique et les pièces mécaniques sont communes, à l'exception du moteur. Il ne s'agit plus là du V10 de l'Huracan mais bel et bien du V12 atmosphérique de l'Aventador. Revu et corrigé. Il développe une puissance record de 830 ch, transmise au sol par la seule traction arrière et une boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports située à l'arrière pour une répartition optimale du poids.

Le châssis est monocoque, en fibre de carbone, et a été conçu spécifiquement pour la SCV12. Pour offrir une agilité et une stabilité maximales, des solutions cinématiques dérivées directement des prototypes de compétition, telles que la suspension arrière à biellettes montée directement sur la boîte de vitesses à l'arrière, ont été adoptées. Les pneus sont également dérivés de voiture de course, il s'agit de gommes Pirelli montées sur des roues en magnésium de 19" à l'avant et de 20" à l'arrière.

Une aéro de GT3

Il suffit de regarder les photos pour se rendre compte de l'énorme travail qui a été fait sur l'aérodynamique, avec tous les appendices tout autour de cette SCV12 qui, globalement, assurent un niveau d'efficacité à haute vitesse et une force d'appui supérieure à celle d'une voiture GT3. Le capot avant est reconnaissable à la double entrée d'air typique des Huracan de course. Il y a aussi l'ouïe au milieu du toit pour canaliser les flux afin de refroidir le moteur central.

À l'avant, le séparateur et les deux appendices verticaux latéraux ne manquent pas, tandis que sur les côtés, de nouveaux ailerons et ailettes. Le grand aileron arrière est quant à lui réglable.