Dans un premier temps, il s'agira toujours de propulsion. La transmission intégrale xDrive arrivera un peu plus tard.

C'était en quelque sorte un secret de polichinelle, surtout après toutes les informations qui ont pu fuiter à ce sujet, mais c'est désormais officiel : les BMW M3 et M4, dans leur version "Compétition" développeront 510 chevaux. Un sacré bond en avant en matière de puissance puisque, pour atteindre 500 chevaux, la précédente génération avait dû s'en remettre à la redoutable M4 GTS, une version faite essentiellement pour la piste au vu de ses velléités. 

Pour débuter sa campagne de communication autour des deux modèles, BMW dévoile une série de photos des voitures encore camouflées du côté du circuit allemand de Sachsenring. On ne devine même pas l'immense calandre de la BMW M4. Seules les jantes et les quatre sorties d'échappement replacées au centre trahissent du pedigree de nos deux engins.

BMW M4 (2020) Predrive
BMW M4 (2020) Predrive

Sous le capot, sans surprise, nous retrouverons le nouveau six cylindres en ligne inauguré sur les X3 M et X4 M. La recette sera la même pour les M3 et M4 : 480 chevaux pour la version "de base" et 510 chevaux pour les déclinaisons "Compétition". La valeur de couple maximale est annoncée à 650 Nm.

Comme énoncé un peu plus haut, c'est un sacré bon en avant puisque la première version développe 49 chevaux de plus que la précédente et la seconde 60 chevaux. En version "Compétition", les BMW M3 et M4 se mettent ainsi au niveau des Mercedes-AMG C 63 S berline et coupé, toutes les deux à 510 chevaux depuis déjà quelques années.

BMW M3 (2020) Predrive
BMW M3 (2020) Predrive

Bonne nouvelle pour les aficionados de la boîte manuelle, elle sera bien présente sur les versions de 480 chevaux. Pour les modèles "Compétition", ce sera boîte automatique à huit rapports Drivelogic. Deuxième bonne nouvelle, dans un premier temps, les voitures seront proposées en propulsion. Plus tard, BMW dévoilera un système de transmission intégrale xDrive, paramétrable, qui permettra d'envoyer l'intégralité de la puissance aux roues arrière ou bien de la répartir entre les deux essieux.

BMW précise également avoir mis au point d'un nouveau système de suspension spécifique à ces modèles qui permettrait d'obtenir "une agilité enthousiasmante, une dynamique exceptionnelle et un comportement parfaitement maîtrisable, même dans des situations sportives extrêmes."

Dans tous les cas, il faudra attendre mi-septembre pour découvrir, sans camouflage et dans leur version définitive, les nouvelles BMW M3 et M4.

Galerie: Premier contact - BMW M3 (2020)