Les futures sportives de Renault pourraient être badgées Alpine.

Cela fait quelques mois que Luca de Meo est à la tête du groupe Renault et les choses évoluent très vite. Peu après l'arrivée de l'ex-patron de SEAT, le losange a présenté le concept électrique Mégane eVision qui sera commercialisé l'an prochain.

Le nouveau patron de Renault a aussi redéfini le rôle de chacun en mettant un terme à Renault Sport et en rebaptisant Renault F1 en Alpine F1. Alpine − véritable épine dorsale de la stratégie de Luca de Meo − sera au centre de toutes les attentions, et il n'est pas à exclure que les futures sportives de Renault soient badgées Alpine ! 

Luca de Meo veut appliquer la même stratégie que celle qu'il a employée lorsqu'il était à la tête de SEAT. Il est parvenu à faire de Cupra une marque à part entière avec des voitures et des modèles qui lui sont propres. Pour Alpine, ce sera la même chose, et il a y a des chances pour que les prochaines Clio ou Mégane sportives portent l'insigne Alpine. 

"Comme je l'ai fait avec Cupra, je trouverai un point de contact entre la marque Alpine et certains modèles Renault", a déclaré de Meo à Auto Express. "Nous devons être crédibles là-dessus, donc je ne vais pas faire ça avec un Kangoo ou un Espace − je vais le faire avec des choses qui correspondent au positionnement de la marque."

Dans son interview accordée à Auto Express, Luca de Meo a détaillé sa stratégie qui consiste à faire d'Alpine une sorte de mini-Ferrari. Cela peut paraître ambitieux, mais le patron de Renault y croit dur comme fer. 

"De ce que j'ai vu, il est possible de combiner ces éléments pour créer ce que j'appelle un mini-Ferrari − placer l'équipe de F1 au centre d'un écosystème commercial et créer une marque avec une présence dans le sport automobile, l'ingénierie, la production et la distribution. Il faut arrêter avec la nostalgie d'Alpine et utiliser Alpine comme une opportunité de se projeter dans le futur, en matière de distribution, de technologie, de voitures électriques, etc."

Le constat de Luca de Meo est simple, lorsqu'il est arrivé, toutes ces entités (Renault F1, Renault Sport et Alpine) étaient dispersées et il pense qu'il est possible de les rassembler pour créer quelque chose de nouveau et de plus solide. Y parviendra-t-il ? 

Galerie: Alpine A110S Color Edition (2020)