Les Mini et autres Audi A1 auront-elles une nouvelle concurrente d'ici l'année prochaine ?

C'est une rumeur qui n'est pas vraiment nouvelle, mais qui vient de refaire surface en Allemagne par l'intermédiaire du magazine AutoBild. Souvent très bien informés, nos confrères d'outre-Rhin évoquent la présentation d'une citadine chez Mercedes-Benz d'ici l'année prochaine. Ce modèle devrait se situer sous la Classe A et pourrait même avoir le droit à une version baroudeuse d'ici 2023.

Les voitures de moins de quatre mètres, ce n'est pas vraiment la spécialité de Mercedes. Nous connaissons évidemment la Classe A de première génération lancée en 1997 et ses 3,58 mètres de long, mais ce modèle a bien grandi depuis, jusqu'à devenir une compacte au moment de la présentation de la troisième génération. Aujourd'hui, la Mercedes Classe A mesure 4,42 mètres, bien loin des 4,02 mètres d'une Audi A1 par exemple, ou encore des 3,82 mètres de la Mini.

Ce segment, difficile à rentabiliser sans un partenariat solide avec une autre marque, Mercedes songe depuis quelques années à s'y engouffrer. Avec la Mercedes Classe A "City", c'est le nom qui est ressorti dans la presse allemande, la firme étoilée pourrait donc faire une première incursion même si, à nos yeux, cela semble peu probable, notamment pour d'évidentes raisons de coûts, mais pas que.

Le nom ne colle pas vraiment non plus avec la nomenclature du constructeur, tout comme l'annonce d'une potentielle carrosserie trois portes qui, on le sait, ne plaît plus vraiment dans ce segment. Preuve en est, sur son A1 de seconde génération, Audi n'a pas renouvelé la version trois portes. Pour le moment, Daimler n'a pas encore communiqué d'informations au sujet de cette petite Mercedes. Mais si elle devait voir le jour, elle devrait reposer sur les mêmes bases que la Classe A avec une plateforme raccourcie.

Mais là encore, est-ce que Mercedes prendra le risque de développer un modèle potentiellement difficile à rentabiliser avec un prix d'achat logiquement plus bas que la Classe A ? D'autant plus qu'Ola Källenius, le patron de la marque, a récemment annoncé que Mercedes avait cherché à trop diversifier sa gamme compacte avec les Classe A, Classe A berline, CLA, CLA Shooting Brake, GLA et GLB. La marque devrait plutôt faire un peu de ménage d'ici quelques années et se recentrer sur des segments plus rentables.

Pour le moment, Mercedes travaille activement sur le développement de sa gamme électrifiée avec la présentation de la nouvelle EQA, un SUV qui reprend pour base le GLA et qui vient encore un peu plus garnir la gamme de compactes.