Depuis 2003 et l'arrivée de la Continental GT, le nombre de Bentley produites a été multiplié par quatre en l'espace de 20 ans.

Quand on évoque le luxe et le prestige dans le monde de l'automobile, deux constructeurs sortent du lot : Rolls-Royce et Bentley. Deux constructeurs anglais de renom, passés depuis quelques années déjà sous le giron de grands groupes allemands, mais qui continuent d'occuper une place de choix parmi les amateurs de voitures de prestige. 

Aujourd'hui, Bentley Motors tourne une nouvelle page de son histoire avec la sortie de ses lignes d'assemblage de Crewe de son 200'000ème véhicule, en l'occurrence un Bentayga Hybrid destiné à un client chinois. Au total, Bentley a produit 155'582 véhicules sur son site de Crewe depuis 2003, année du lancement de la Continental GT, le symbole du passage à une nouvelle ère pour le constructeur britannique. Chaque jour, ce sont 85 véhicules qui sortent des lignes d'assemblage, soit autant qu'en un mois il y a deux décennies.

Groupe Bentley

En effet, avant l'arrivée de la Continental GT et de nouveaux procédés d'industrialisation, la production de la marque était un peu plus confidentielle. Entre 1919, date de sa création, et 2002, la marque a assemblé 44'418 exemplaires, dont quelques modèles mythiques avec les Bentley Blower, Type-R Continental, Mulsanne et autres Arnage.

Sur les 200'000 Bentley produites depuis les débuts de la marque, la Continental GT est évidemment l'exemplaire le plus fabriqué avec 80'000 unités sorties des usines de Crewe depuis 2003. Arrive ensuite la Flying Spur et 40'000 unités depuis 2005, et enfin le Bentayga qui continue de prendre son envol avec 25'000 modèles assemblés depuis ses débuts en 2015. La 200'000ème Bentley produite, à savoir un Bentayga Hybrid donc, pose fièrement au sein de l'usine de Crewe aux côtés d'anciens modèles de la marque, dont la fameuse EXP 2, la plus vieille Bentley de course au monde.

Le Bentayga Hybrid symbolise en quelque sorte l'avenir de la marque, notamment via une électrification massive de ses modèles. En effet, le catalogue ne comprendra que des modèles électrifiés dès 2026, puis un passage au tout électrique en 2030. Constructeur de prestige ou non, Bentley est aussi contraint de rentrer dans les clous vis-à-vis des nouvelles règlementations instaurées par le législateur.

Galerie: Bentley célèbre ses 200'000 véhicules vendus