Les gendarmes de la Manche en sont désormais équipés.

En 2018, on vous présentait ce radar de poche qui n'était jusqu'à présent qu'en phase expérimental. On apprend aujourd'hui que les premiers exemplaires du TruSpeed ont été livrés aux gendarmes de la Manche, et que 1000 exemplaires ont déjà été commandés.

La particularité de ce radar est qu'il est petit. Il est tellement petit que les forces de l'ordre peuvent même le ranger dans leur poche. Grâce à lui, ils pourront multiplier les points de contrôle et gagner en discrétion. 

"La mise en service est immédiate. On le sort, on se met en place et il est tout de suite prêt à l'emploi. Les contrôles peuvent se faire de manière plus spontanée. On gagne en souplesse et en dynamisme. Nous pouvons multiplier les points de contrôle et surveiller les comportements des usagers. L’objectif est de surprendre les délinquants de la route.", a déclaré le Capitaine Gilles Iglesia.

Il contrôle la vitesse (jusqu'à 300 km/h), mais pas seulement, car grâce à son zoom x7, le gendarme ou le policier qui l'aura en main pourra voir à l'intérieur du véhicule pour vérifier que le conducteur n'est pas au téléphone ou en train de se restaurer, que la ceinture est bien bouclée et que toutes les vignettes sont présentes sur le pare-brise. 

D'une portée de 640 m, il permet de contrôler dans les deux sens de circulation, et ce, même par temps pluvieux. Toutefois, il ne fonctionne que si l'agent est statique. Il ne peut donc pas être utilisé comme radar mobile.

D'après La Presse de la Manche, 9 de ces appareils ont été affectés à l'escadron départemental de sécurité routière et de nouveaux appareils rejoindront les services de police de la Manche au second semestre 2021.

Le TruSpeed s'ajoute aux voitures-radars conduites par des privés et aux radars urbains. Pour votre information, 183 personnes ont été tuées sur les routes de France métropolitaine en mars 2021. Cela représente une baisse de 25% par rapport à la moyenne des mois de mars 2015 à 2019.