En mettant en avant ses origines françaises, la firme au Lion souhaite séduire davantage de clients chinois.

"Peugeot est en bonne santé, mais il y a une opportunité de devenir plus international", a lancé Linda Jackson lors d'une interview accordée à BFM Business. L'ex-directrice de Citroën a été nommée à la tête de Peugeot en janvier 2021, en lieu et place de Jean-Philippe Imparato, parti de son côté chez Alfa Romeo.

La marque au lion, qui se porte très bien en Europe avec des produits phares comme les 208, 2008 et autres 3008, y réalise 80 % de ses ventes selon Linda Jackson. Mais la marque souhaite désormais se concentrer sur trois zones pour son expansion internationale : l'Afrique-Moyen-Orient, l'Amérique latine et la Chine.

Stellantis, la maison-mère de Peugeot, avait déjà annoncé que le constructeur ne retournerait pas aux États-Unis, préférant dans un premier temps creuser le sillon d'autres marques qui s'y vendent bien, comme Chrysler, Ram, ou y ont plus de potentiel, comme Alfa Romeo.

"Peugeot est une marque globale. C'est impossible d'imaginer Peugeot sans une présence en Chine, il faut trouver la solution", a souligné Linda Jackson. "Nous avons fait des erreurs. Nous sommes en train de travailler sur un plan d'action autour d'une nouvelle gamme, une nouvelle identité et un nouveau positionnement de la marque".

"Le message pour Peugeot en Chine, c'est le 'French chic'. Esthétique, dynamisme, connectivité, tout ça dans un package français, design", a expliqué la directrice de la marque. "Ça va prendre du temps, on a la recette et maintenant il faut l'appliquer".

La conquête du marché chinois est une des priorités affichées par le groupe Stellantis depuis sa création en janvier. Après plusieurs échecs de PSA comme de FCA, ses membres fondateurs, le nouveau groupe doit présenter, avant la fin 2021, une stratégie pour conquérir le premier marché mondial.

Dès cet été, une des marques premium du groupe, DS, compte s'y relancer avec une berline haut de gamme assez classique dans le style, à savoir la DS 9. Citroën a présenté de son côté une nouvelle berline aux airs de SUV, à savoir la C5 X, un modèle qui sera fabriqué uniquement en Chine, à Chengdu, et devrait y réaliser une large partie de ses ventes dès son lancement à l'automne 2021.